Voici les pires prénoms de bébé que des parents ont donnés, selon une ancienne employée d'un bureau des passeports

Bouton whatsapp

Grâce aux croustillants souvenirs de plusieurs internautes, on vous dévoile aujourd’hui quels sont les pires prénoms donnés aux enfants.

Un prénom, c’est pour la vie et ça peut parfois être très dur à porter !

À voir aussi

Un détail que semblent oublier quelques parents qui, au nom d’une perpétuelle quête d’originalité, se perdent dans des choix que l’on qualifiera de discutables.

Il faut dire en effet que parfois le ridicule n’effraie pas et certains n’hésitent pas à donner des prénoms pour le moins curieux à leurs enfants, au grand dam de ces derniers.

Et pour les fonctionnaires qui travaillent dans les états civils des mairies, il est parfois difficile de ne pas rire lorsque l’on voit certaines propositions.

Crédit photo : Andre Bonn / Shutterstock

Ces deux pires prénoms de bébé sont pour le moins curieux

Sur un forum dédié aux mamans, une ancienne employée d’un bureau des passeports a d’ailleurs révélé quels étaient les deux pires prénoms auxquels elle avait été confrontée durant ses années passées dans ce service.

« Moi et mon cher mari, parlions de noms de bébés horribles et j’ai pensé à venir les partager », explique la jeune femme, comme le rapporte le site entrenous.fr.

« Lorsque je travaillais dans un bureau de passeport, nous avions eu une demande pour un frère et une sœur (…) elle, elle s’appelait Florence-Jolly (oui avec le trait d’union) et lui s’appelait Lionheart ! LIONHEART ! Ça me fait encore rire … pauvre amour ! », raconte-t-elle ainsi.

Le petit garçon s’appelle donc… cœur de lion, mais en anglais. Un prénom très lourd à porter et quand on sait à quel point les enfants peuvent être cruels, ses années à l’école n’ont pas dû être une sinécure.

Crédit photo : Salman Arif Farooqi / Shutterstock

Suite à cette anecdote, la future maman a demandé aux autres membres du forum quels étaient les pires prénoms qu’ils avaient pu voir durant leur vie.

« Un enfant de l’ancienne pépiniériste de ma ville qui s’appelle Blade (« Lame ») » lui a d’abord répondu une première internaute.

« Des jumelles de six semaines à la crèche qui s’appelaient Dolce et Gabbana », a confié une seconde.

« Les deux pires que j’ai rencontrés étaient un frère et une sœur s’appelant Glint et Toulouse »,a pour sa part expliqué une troisième personne.

On se demande vraiment parfois ce qui passe par la tête de certains parents…

Bouton whatsapp