Comment rempoter une orchidée ?

Adepte des plantes d’intérieur et des appartements bien garni en fleurs ? Il est peut-être temps pour vous de rempoter votre belle orchidée ! Plus d’espace et plus de terreau, vos fleurs ont sûrement besoin de se refaire une beauté. Après tout elles le valent bien non ?

Si comme nous vous êtes un ou une adepte des plantes d’intérieur, vous devez sûrement savoir qu’il est parfois temps de rempoter vos belles et grandes plantes d’intérieur. Même les fleurs les plus timides ont besoin d’espace pour grandir et s’épanouir. Comme l’explique un célèbre proverbe africain d’auteur inconnu : « On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on la regarde grandir patiemment. »

À voir aussi

Un bon rempotage pour une belle plante !

Mais parfois à force d’être patient on peut attendre longtemps. Problème de racines ? Pot pas assez grand ? Manque d’eau ou pas assez d’engrais ? Il est peut-être temps de rempoter votre plante. En effet, le rempotage d’une orchidée est une étape importante dans la vite de la plante. Cela dit, bien rempoter ne s’improvise pas… Et la technique est parfois variable en fonction de la plante ou de la fleur. Après vous avoir gratifié d’une belle floraison, votre orchidée vous semble un peu fade et vous ne savez pas comment lui redonner du tonus ? Pas de soucis, Demotivateur va vous expliquer comment correctement rempoter votre belle plante, l’art de la floraison et du jardin n’a plus de secrets pour nous ! Aujourd’hui : focus sur l’orchidée.

Combien d’espèces d’orchidée ?

Mais au fait, avant de comprendre tout à l’art du rempotage d’orchidée, combien y a-t-il d’espèces de ce type de plante et quelles sont ses caractéristiques en termes de floraison ? L'orchidée est une plante surprenante. Les orchidées de maison, les épiphytes, ne fleurissent pas toute l'année mais leur floraison peut durer jusqu'à quatre mois avec une fréquence d'une à deux fois par an. La connaissance de ces cycles de floraison de l'orchidée est importante pour anticiper les traitements nécessaires et pour mieux apprivoiser cette sublime plante de décoration intérieure qui embellit considérablement votre maison. L'achat d'une orchidée déjà en fleurs est la règle. C'est seulement avec cette condition que l'acquéreur connaîtra de quelle espèce de fleur il vient d'acheter.

Quand fleurissent les orchidées ?

Les orchidées fleurissent seulement une à deux fois par an mais leurs floraisons durent très longtemps. Si la floraison minimum du cymbidium est de 30 jours, celle des phalaenopsis peut durer jusqu'à 4 mois. Parmi les orchidées qui fleurissent une fois par an, il y a les cattleyas, les cymbidum et les tolumnia. Parmi celles qui peuvent fleurir tous les six mois, il y a les dendrobium, les phalaenopsis, les paphiopedilum et les vandas. Pour bénéficier de belles fleurs et parfois pour obtenir une plante qui refleurit très vite et hors saison, il faut suivre parcimonieusement les conseils d'entretien des orchidées.

Ce qui nous mène donc à la technique du rempotage afin de maintenir votre orchidée au top de sa forme ! Suivez nos conseils de rempotage pour orchidée et vous verrez que d’ici quelques jours, elle aura déjà repris de la vigueur et sera prête pour une nouvelle floraison. On sort les outils ! Comment rempoter votre orchidée ? Le guide pratique :

Orchidée blanche. Source : Pixabay

Quels sont les outils pour rempoter une orchidée ?

· 1 pot spécifique en plastique pour orchidées (de préférence translucide pour les phalaenopsis)

En effet, choisissez un pot d'un diamètre légèrement supérieur au précédent, mais pas trop. La plupart des orchidées aiment avoir les « pieds serrés » dans un petit pot en plastique.

· Des graviers

· Du terreau à orchidées

· 1 sécateur

· De l’alcool à brûler ou un briquet

· 1 bâtonnet

Le bon moment pour rempoter votre orchidée

Quand faut-il rempoter une orchidée ? Le rempotage doit être réalisé tous les 2 ou 3 ans, lorsque les nouvelles pousses paraissent devoir se développer hors du pot. Avoir la main verte c’est aussi avoir le bon œil n’est-ce pas ? Toujours garder un œil sur la croissance des feuilles et des tiges de sa belle plante ! Il est également vivement recommandé si, à la suite d'un excès d'arrosage, quelques racines ont pourri (cela se détecte notamment au jaunissement des feuilles). Donner à la plante un nouveau pot et un substrat frais l'aidera à bien repartir.

Pour un bon rempotage : attendez la fin de la floraison pour la rempoter mais réagissez avant la reprise de la végétation. En effet certaines plantes ne supporteront pas d’être bougé de leur pot pendant le moment ou celle-ci est en pleine activité. Mais cela diffère en fonction de l’espèce, certaines sont plus résistantes que d’autres. Le moment idéal pour effectuer le rempotage des plantes d'intérieur est au début de la période végétative annuelle soit au début du printemps, dès l'apparition des nouvelles pousses. Éviter de faire le rempotage durant la période de repos qui, pour la majorité des plantes, est d'octobre à janvier.

Un bon support de culture pour l’orchidée

La première option est d'acheter dans le commerce un substrat spécifique, en vente dans toutes les jardineries. Il comporte généralement des écorces de pin, des billes d'argile, des fragments de polystyrène expansé. Si vous souhaitez réaliser vous-même votre support, la base est constituée d'écorces de pin. La taille des morceaux (on parle de granulométrie) joue sur la rétention d'eau. Fins, ils retiennent l'eau, plus gros, ils laissent une meilleure aération aux racines et conviennent mieux aux orchidées à grosses racines (phalaenopsis, vanda, etc.).

Orchidée bleue. Source: Pixabay

Les différentes étapes à mettre en place

Sortir l’orchidée de son ancien pot et la nettoyer au mieux : enlever le terreau des racines et enlever la poussière présente sur les feuilles (cela empêche les feuilles de capter la lumière).

1re étape : Sortir votre orchidée et nettoyer la plante

· Couchez la plante. Dépotez délicatement en tapotant les parois du pot et en tirant doucement à la base des feuilles.

· Éliminez avec les doigts le maximum de particules du « terreau pour orchidées », entre les racines. C’est un travail minutieux mais nécessaire pour la plante.

· Coupez les racines abîmées lors du dépotage, malades, pourries (molles et marrons) avec un sécateur préalablement désinfecté à l’alcool à brûler ou à la flamme d’un briquet. Cela évitera aux partis malades de trop pourrir et de potentiellement contaminer le reste de la plante. Une fois votre orchidée propre et libre de son ancien pot, vous pouvez désormais la placer dans sa nouvelle maison, plus spacieuse et plus confortable.

On veut tous déménager pour voir plus grand non ? On dit qu’une plante a besoin d’un pot plus grand si les racines forment comme un chignon une fois sortit de son pot. Cela veut dire que ces racines n’ont plus assez de place pour s’épanouir et donc qu’elles s’enroulent autour d’elles-mêmes.

Utiliser des fausses racines pour mon orchidée

Parfois, les orchidées ne sont pas stables dans le pot. Pas très équilibrer ces plantes. C’est joli mais ça ne marche pas droit ! En effet, les orchidées perdent en stabilité notamment si elles émettent de hautes tiges fleuries, comme l'oncidium. Il est possible d'ajouter de « fausses racines », pour caler le pied. Pour cela, prenez un fil de fer gainé de 20 cm de long environ, et formez une boucle en son milieu de façon à ceinture la plante. Avec 2 fils, vous obtenez 4 « racines » supplémentaires, qui se caleront au contact du pot. Ce mélange de rempotage doit être parfaitement propre, sans terre ni poussière.

Rappelons à toutes fins utiles qu'il ne faut surtout pas ajouter de terreau, ni même d'engrais. Mise en place : Placez éventuellement quelques cailloux blancs soigneusement nettoyés au fond du pot, pour éviter tout contact des racines avec l'eau stagnante dans la coupelle (pour les oublieux !).

Prendre soin de son orchidée. Source : Unsplash

Rempoter votre orchidée étape par étape

· Remplissez le pot de substrat pour orchidées que vous aurez préalablement humidifié, jusqu’à la mi-hauteur environ.

· Placez votre orchidée au centre du pot, la base des feuilles au niveau du bord. N’enterrez pas les racines qui poussent en surface.

· Remplissez de « terreau à orchidées » jusqu’à 1 cm sous le bord. Tassez en enfonçant un bâton verticalement près de la paroi du pot en prenant garde de ne pas endommager les racines. Il faut leur laisser le temps de faire leur place dans ce nouveau pot.

· Une fois ceci fait, vous devez pouvoir soulever votre orchidée et son pot en la saisissant par les feuilles.

· N’arrosez pas. Contentez-vous pendant une quinzaine de jours de maintenir le substrat et la base de la plante humide en pulvérisant la surface du pot avec de l’eau non calcaire à température ambiante.

Petite astuce final : maintenez la plante dans un univers humide et chaud mais sans soleil direct et sans arrosage durant 3 à 4 jours. Il faudra désormais quelques jours à votre plante pour s’habituer à ce nouveau pot et 1 à 2 semaines aux racines pour cicatriser.