Un nouveau test pourrait permettre de détecter les cancers grâce à une simple prise de sang

1 508partages
Bouton whatsapp

Chaque année, des milliers d'Américains se soumettent à un dépistage afin de détecter un cancer à un stade précoce, lorsqu'il est encore traitable. Mais ces tests de routine peuvent être douloureux et invasifs, et les médecins ne trouvent que cinq types de cancer parmi les plus courants.

Crédit : SofikoS / Shutterstock

À voir aussi

C'est pourquoi, depuis des décennies, les scientifiques travaillent sur des moyens de dépister les cancers par une simple prise de sang plutôt que par une biopsie douloureuse ou un test assez désagréable. Ces tests dits de « biopsie sanguine » sont plus près que jamais d'améliorer considérablement la manière dont les médecins dépistent les cancers. « Galleri », un nouveau test mis au point par l’entreprise de santé GRAIL, est l'un des tests de biopsie sanguine les plus avancés. Il fonctionne en recherchant des fragments d'ADN dans le sang d'une personne qui indiquent la présence de plus de 50 types de cancer.

Selon le docteur Pashtoon Kasi, directeur de la recherche sur le cancer du côlon et de la médecine de précision à la Cornell University de New York, cette technologie était jusqu’ici utilisée pour sous-jacente pour servir un objectif différent : « la même technologie existe depuis plus de 20 ans. Cela a commencé par les diagnostics prénataux ». Mais maintenant, une technologie similaire a été exploitée pour détecter les signatures précoces du cancer.

Le docteur Michael Seiden, ancien président du US Oncology Network, considère que les tests de biopsie sanguine font partie de la future vague de ce que l'on appelle la « médecine de précision », soit l’idée que les soins médicaux de chaque personne peuvent être adaptés à sa génétique spécifique, à ses besoins et à ses caractéristiques uniques. Cette dernière tente « d’en apprendre le plus possible sur la santé d'une personne grâce à des tests de diagnostic sophistiqués » a ajouté le docteur Michael Seiden.

Et quand on sait que moins de deux tiers des Américains se soumettent à un dépistage du cancer du côlon, qui implique souvent une procédure invasive appelée coloscopie, cette nouvelle méthode sous forme de prise de sang pourrait changer beaucoup de choses. Et pour cause, avec la méthode Galleri, une simple prise de sang pourrait grandement améliorer le dépistage actuel du cancer en raison de sa facilité d'utilisation. Mais malgré les progrès récents, de nombreux médecins affirment qu'il reste encore un important de chemin à parcourir et certains disent qu'il faut d'attendre que d'autres recherches soient effectuées.

Crédit : GRAIL

Ce nouveau test pour détecter le cancer bientôt approuvé ?

Le test Galleri, bien que prometteur, n'est pas encore approuvé par la Food and Drug Administration (FDA), l’organisme qui valide ou non la mise sur le marché des nouveaux médicaments, vaccins et traitements. Il doit encore subir d'autres tests pour montrer qu'il peut produire des résultats fiables à chaque fois. « Ce que l’on cherche actuellement, c'est la preuve qu'il détecte les cancers à un stade précoce et dans une population de taille raisonnable, et qu'il n'y a pas d'inconvénients » a déclaré le docteur Ann Partridge, oncologue spécialiste du sein au Dana-Farber Cancer Institute.

Mais selon les experts, il y aurait un autre défi encore plus complexe. En effet, dans le cadre des soins médicaux de routine, il n'est pas toujours préférable de multiplier les tests. « Avant d'effectuer un test de dépistage de n'importe quel type de maladie ou de trouble, il faut se demander quel est l'avantage de le faire. Si vous vivez 15 minutes de plus, cela ne vaut peut-être pas la peine. Mais si vous vivez 10 mois de plus, cela peut en valoir la peine » a fait savoir le docteur Ann Partridge.

Quand on parle de cancer, on dit souvent que plus la maladie est détectée tôt, plus son traitement est efficace. Cependant, il est parfois difficile de faire la différence entre un cancer précoce et une excroissance non cancéreuse. Le diagnostic définitif implique souvent une procédure invasive, comme une biopsie à l'aiguille ou une intervention chirurgicale visant à retirer des tissus, et ces procédures ne sont pas sans risque. Heureusement, le test Galleri devrait permettre de réduire le nombre de procédures inutiles en ne signalant pas les non-cancers comme des cancers.

Crédit : Gorodenkoff / Shutterstock

Intéressant, n’est-ce pas ?

Source : abc NEWS
Bouton whatsapp