Une femme atteinte du Sida et d'une leucémie a été guérie grâce à un traitement rare

3 343partages
Bouton whatsapp

À New York, une femme atteinte d’un cancer et du virus du Sida a été guérie grâce à un traitement médical à base de cellules souches. Une première dans le monde.

Crédit photo : Mikeforemniakowski / Shutterstock

En 2013, une femme vivant à New York a appris qu’elle avait le Sida. Quatre ans après, on lui a diagnostiqué un cancer. Pour tenter de la soigner, des médecins lui ont prescrit un traitement à base de cellules souches, qui permettrait de vaincre à la fois son cancer et le VIH. Pour cela, les médecins ont cherché un donneur porteur d’une mutation rare qui permet de résister au virus du Sida.

Cette mutation est généralement présente chez les patients vivant en Europe du Nord, mais elle reste très rare. Seulement 1% de la population serait porteur de cette mutation.

Un traitement contre le VIH et le cancer

Finalement, les médecins ont réussi à trouver un donneur compatible pour sauver leur patiente, qu’ils ont surnommé « la patiente new-yorkaise ». Ils ont alors effectué une greffe de cordon haploidentique en utilisant le sang du cordon ombilical et la moelle osseuse du donneur. Le sang du cordon aide à combattre les cancers sanguins, comme la leucémie, et la moelle osseuse fournit des cellules souches au corps.

« Le rôle des cellules du donneur adulte est d’accélérer le processus de prise de greffe précoce et de rendre la greffe plus facile et plus sûre », a déclaré le docteur Koen van Besien, l’un des principaux médecins de la patiente new-yorkaise.

Crédit photo : Giovanni Cancemi / Shutterstock

Cependant, ce traitement est très dangereux et risqué, car il peut entraîner le décès du patient. Pour cette raison, les médecins ont décidé de pratiquer cette intervention uniquement sur une personne en mauvaise santé, qui avait peu de chances de survivre et pour qui ce traitement était le seul espoir. Selon les chercheurs, 50 patients pourraient bénéficier de ce traitement chaque année, sur plus d’un million d’Américains porteurs du VIH.

La patiente a été guérie

La « patiente new-yorkaise » a reçu ce traitement expérimental il y a maintenant quatre ans. Depuis toutes ces années, son cancer est entré en rémission et elle a arrêté son traitement contre le VIH l’hiver dernier. Son corps a bien réagi au traitement et les résultats sont positifs. Depuis la fin du traitement, le virus du Sida n’est pas revenu.

Les médecins souhaitent attendre encore quelques années afin d’être certains que le VIH ne réapparaisse pas dans le corps de la patiente. S’il n’y a toujours aucun signe de la maladie dans plusieurs années, la patiente sera déclarée officiellement comme guérie.

Cette femme est la quatrième personne à guérir du Sida dans le monde grâce à un traitement médical, et la première femme. Deux autres femmes ont réussi à guérir du virus naturellement, sans intervention médicale.

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp