Découvrez la nouvelle campagne de Santé Publique France pour faire changer les mentalités sur les personnes séropositives

904partages

Depuis 1981 et la découverte des premiers cas de sida, les personnes atteintes par cette maladie souffrent du regard des autres. À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, Santé Publique France (SPF) a décidé de lancer une nouvelle campagne avec un seul objectif : faire changer les mentalités envers les personnes porteuses du virus.

Et pour cause, si grâce à la trithérapie apparue au milieu des années 1990 et aux progrès thérapeutiques effectués par la science depuis, les séropositifs sous traitement avec une charge virale indétectable ne peuvent plus transmettre le virus (y compris lors de rapports sexuels non protégés par un préservatif, ndlr), les regards peinent à évoluer dans ce sens. Aujourd’hui encore, être porteur/porteuse du VIH se traduire souvent par un sentiment de culpabilité ou de honte d’être séropositif, alors que les personnes concernées par cette situation sont des victimes. Les perceptions obsolètes ne changent pas assez rapidement et continuent à alimenter les comportements sérophobes avec pour but la mise à distance du risque de contamination. En d’autres termes, il n’est malheureusement pas rare qu’en 2020, les personnes vivant avec le virus subissent toujours des discriminations, que ce soit dans leur vie quotidienne, leur vie amoureuse, au travail, et même auprès de certains professionnels de santé comme les dentistes ou les gynécologues.

À voir aussi

Faire changer les mentalités

Afin de lutter contre cette façon de penser et tenter de faire évoluer les consciences, le ministère des Solidarités et de la Santé vient de dévoiler une campagne visuelle visant à remettre les choses à leur place. Dans un communiqué publié sur son site Internet, Santé Publique France déclare : « cette campagne, diffusée à partir du 26 novembre, a pour but de faire connaître l'effet préventif du traitement antirétroviral afin de faire changer le regard sur les personnes vivant avec le VIH, qui rapportent encore trop souvent des discriminations en raison de leur statut sérologique ». Pour cela, SPF a fait appel à Babel et le rendu final est vraiment réussi. À travers 5 visuels, l’agence créative parisienne située dans le 2ème arrondissement de la capitale a choisi de mettre en avant des couples en détournant le mot « séropositif » pour lui donner un autre sens comme « séropopulaire », « séropossessif » ou encore « séropopstar ». En bas de chaque affiche, on peut également retrouver le texte suivant : « Aujourd’hui avec les traitements, une personne séropositive peut vivre pleinement et en bonne santé sans transmettre le VIH. Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre ».

Les voici :

Crédit : Agence Babel / Santé Publique France

Crédit : Agence Babel / Santé Publique France

Crédit : Agence Babel / Santé Publique France

Crédit : Agence Babel / Santé Publique France

Crédit : Agence Babel / Santé Publique France

Source : L'ADN
Plus d'articles
À lire aussi