Première réussie pour un vaccin expérimental français contre le VIH, qui suscite l'espoir

Un vaccin efficace contre le VIH sera-t-il élaboré un jour ? Si rien ne permet de l’affirmer aujourd’hui, de récents résultats suscitent tout de même de l’espoir.

C’est une première étape plus qu’encourageante.

Une équipe française a réussi à mener avec succès un essai de phase 1 sur un prototype de vaccin préventif contre le VIH, rapporte le site Futura Sciences.

Ce test, qui sert avant tout à évaluer les risques potentiels, a livré des résultats très prometteurs, en démontrant notamment que le vaccin était capable d’apporter une « réponse immunitaire précoce, importante et durable ».

Crédit photo : Istock

Première phase d’essai réussie pour un prototype de vaccin français préventif contre le VIH

Baptisé CD40.HIVRI.Env, ce candidat vaccin est composé d’anticorps monoclonaux qui ciblent « un récepteur situé à la surface des cellules dendritiques, le CD40 ». Un procédé jusqu’ici inédit puisque c’est la première fois que des scientifiques mettent au point un vaccin ciblant directement ces cellules.

Achevée en octobre 2022, la première phase d’essai a concerné 72 personnes volontaires et en bonne santé. Ces dernières ont été divisées en deux groupes de 36 membres, dont l’un a reçu un placebo quand l’autre se faisait injecter le candidat vaccin.

Désormais disponibles, les résultats de l’analyse intermédiaire ont permis de démontrer que la production d’anticorps anti-VIH était de 100 % chez tous les sujets traités, après 26 semaines.

« Le niveau d’anticorps produit est demeuré stable jusqu’en semaine 48 », précise Futura Sciences, qui ajoute que « des lymphocytes T CD4 spécifiquement dirigés contre la protéine d’enveloppe du VIH ont été produits par les organismes des volontaires suite à l’injection du candidat vaccin ».

Crédit photo : Istock

Des résultats probants, en matière de sécurité et de réponse immunitaire, mais ces conclusions ne doivent pas faire oublier qu’il existe encore plusieurs phases de tests qui doivent déterminer l’efficacité de ce vaccin.

Il ne s’agit en effet que d’une première étape et le chemin est encore long avant de pouvoir envisager une quelconque commercialisation.

Source : Futura Sciences
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.