En Égypte, des archéologues ont découvert des momies aux langues d'or

Bouton whatsapp

En Égypte, une équipe d’archéologues a découvert deux momies aux langues d’or. Des feuilles d’or ont été disposées dans la bouche des défunts pour leur permettre de communiquer avec les dieux égyptiens.

En Haute-Égypte, des chercheurs de l’université de Barcelone ont découvert des sarcophages vieux de 2 500 ans à El Bahnasa, à 200 km du Caire. Dans ces tombes, les chercheurs ont trouvé deux momies, datant de la 27ème dynastie égyptienne.

Crédit photo : Ministère du Tourisme et des Antiquités égyptiennes

Pour le moment, l’identité des deux défunts est encore inconnue, mais les sarcophages étaient placés l’un à côté de l’autre, ce qui fait penser qu’il pourrait s’agir d’un couple. La tombe de l’homme, encore scellée, a révélé une momie en bon état de conservation.

« C’est très important car il est rare de trouver une tombe totalement scellée », a déclaré Esther Pons Melado, co-directrice de la mission archéologique.

Des momies aux langues d’or

En plus de l’ancienneté des momies, les archéologues ont découvert qu’elles possédaient des langues d’or. En effet, des feuilles d’or ont été placées dans la bouche des défunts. Selon la croyance égyptienne, cette tradition permettrait aux défunts de s’adresser à Osiris, dieu des morts et garant de la vie éternelle. L’or symbolise quant à lui l’éternité et la chair des dieux.

Crédit photo : Ministère du Tourisme et des Antiquités égyptiennes

En plus de ces feuilles d’or, l’un des sarcophages contenait quatre vases canopes, utilisés pour conserver les organes du défunt, ainsi que des amulettes en faïence symbolisant des figurines funéraires. Trois autres langues d’or ont également été trouvées à l’extérieur des tombes.

Bouton whatsapp