Voici Ava, une Écossaise qui vivait il y a 3800 ans, dont le visage a été reconstitué par des scientifiques

Des scientifiques sont parvenus à recréer le visage d’une femme écossaise, dont les ossements datent d’il y a quatre millénaires. Voici à quoi ressemblait celle qui a été nommée Ava.

De nos jours, la technologie permet les prouesses les plus folles. Parfois pour un but superficiel, mais aussi dans des cadres scientifiques. C’est le cas des techniques d’imagerie et de modélisation avancées pour reconstituer le visage de squelettes datant de plusieurs siècles, voire millénaires.

Crédit photo : Cicero Moraes

En 1987, des ouvriers avaient découvert, par hasard, la sépulture en pierre d’une femme, datant de l’âge de bronze, lors de la construction d’une route située près du village d’Achavanich, en Ecosse.

La sépulture recouvrait les ossements d’une femme, surnommée Ava, ainsi que plusieurs objets funéraires, des fragments de silex et un éclat d’os de vache. L’analyse anthropologique menée sur les restes humains, notamment sur les mesures du tibia, ont permis de déterminer le profil d’Ava.

Une peau plus foncée que les Ecossais d’aujourd’hui

Il s’agissait, selon les scientifiques, d’une femme âgée entre 18 et 25 ans qui mesurait 1,71 mètres. Ils ont alors décidé de mettre un visage sur ce squelette en utilisant des tomodensitogrammes existants de son crâne, vieux de 3800 ans.

Crédit photo : Cicero Moraes

Ainsi, ils ont pu recréer la courbe de son visage avant d’affiner leur reconstruction faciale grâce à un procédé de “déformation anatomique”.

Au premier abord, les recherches publiés en 2016 avaient conclu que la jeune femme avait la peau claire, les cheveux blonds et les yeux bleus.

Seulement voilà, deux ans plus tard, ils suggèrent qu’Ava avait un peau légèrement foncée, une chevelure sombre et des yeux marron. Une apparence bien lointaine des Ecossais et Écossaises d’aujourd’hui.

Ce n'est pas la première fois que la science réussit ce type de reconstitution. Il y a quelques années, on avait eu le privilège de voir à quoi ressemblaient les visage d'une guerrière viking, d'une Suédois datant de l'âge de bronze, et même de certaines momies égyptiennes.

Source : Live Science
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef