Un homme guérit du VIH et d'un cancer du sang, une rémission incroyable !

Bouton whatsapp

En Californie, un homme atteint du VIH et d’un cancer du sang est en rémission. Il est officiellement guéri de son cancer et il ne lui reste plus que deux ans avant d’être définitivement guéri du VIH. Un espoir pour la recherche.

Paul Edmonds est un homme âgé de 68 ans qui vit en Californie avec deux lourdes maladies : le VIH et un cancer du sang. Tout a commencé en 1988, quand il a appris qu’il était porteur du VIH. À cette époque, ce virus se répandait partout en France et les personnes infectées mourraient quelques années après le diagnostic. De son côté, Paul Edmonds a pu suivre un traitement antirétroviral contre le VIH pour éviter qu'il ne se développe en syndrome d'immunodéficience acquise (Sida). Bien qu’il prenne ce traitement depuis 1997, le virus était toujours présent dans ses cellules immunitaires et son sang.

Des années plus tard, en 2018, Paul Edmonds a eu un nouveau choc : il a appris qu’il était atteint d’un cancer du sang. Cette maladie n’est pas rare chez les personnes âgées qui ont le VIH car elles développent souvent des cancers du sang en raison de l’affaiblissement de leur système immunitaire. Pour traiter son cancer, Paul Edmonds a suivi trois cycles de chimiothérapie jusqu’à sa rémission en janvier 2019. Cependant, son système immunitaire a été très affaibli par son traitement et il a dû subir une nouvelle opération.

Un traitement contre le cancer et le VIH

Le mois suivant, Edmonds a reçu une greffe de cellules souches, une intervention qui consiste à remplacer les cellules endommagées par la chimiothérapie par des cellules saines provenant d’un donneur. Pour cette opération, les médecins ont eu l’idée de greffer des cellules souches d’un donneur porteur d’une mutation génétique résistante au VIH, pour traiter à la fois le cancer et le virus. Une idée révolutionnaire car aujourd’hui, Paul Edmonds est en rémission de ses deux maladies.

Depuis 2020, Paul Edmonds ne prend plus son traitement contre le VIH et aucun signe du virus n’a été repéré dans son organisme. S’il est officiellement guéri de son cancer, il doit attendre encore deux ans avant d’affirmer qu’il est n'est plus porteur du VIH.

“Je suis extrêmement reconnaissant. Je ne peux pas les remercier assez”, a confié Paul Edmonds à propos de ses médecins.

Crédit photo : ABC News

Paul Edmonds est la cinquième personne au monde à être guérie du VIH après avoir reçu une greffe de cellules souches. Bien que ce traitement reste très rare en raison de la rareté de ces cellules, ce cas est une lueur d’espoir pour la médecine.

“Ce cas démontre qu’il est possible d’obtenir une rémission du VIH même à un âge avancé et après avoir vécu avec le VIH pendant de nombreuses années. À mesure que les personnes vivant avec le VIH continuent de vivre plus longtemps, il y aura davantage de possibilités de traitements personnalisés pour leurs cancers du sang. Pour ceux qui bénéficieraient d’une greffe de cellules souches pour traiter leur cancer, l’idée qu’ils puissent simultanément connaître une rémission du VIH est étonnante”, a expliqué le docteur Jana Dickter, professeur clinicien à la Division des maladies infectieuses de City of Hope.

Actuellement, des chercheurs travaillent à la création de cellules souches pour les rendre naturellement résistantes au VIH. Un traitement qui pourrait sauver de nombreuses personnes atteintes de ce virus.

Source : Daily Mail
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.