Retraite de Hugo Lloris : qui pour lui succéder dans les buts et en tant que capitaine ?

Bouton whatsapp

Hugo Lloris, capitaine et recordman de sélections en équipe de France de football, a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. Si le nom de son successeur dans les buts des Bleus est déjà connu, celui qui héritera de son brassard demeure en revanche une énigme.

« Il faut savoir passer la main. Derrière, l’équipe est prête à continuer et il y a un gardien qui est prêt ».

À voir aussi

C’est avec ces mots lucides et teintés de sobriété, fidèles à l’image de l’homme et du joueur qu’il est, que le gardien de but et capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris a annoncé la fin de sa carrière internationale, ce lundi 9 janvier dans les colonnes du journal l’Équipe.

Âgé de 36 ans, celui qui détient le record de sélections en Bleus (145) met ainsi un terme à 14 années de bons et loyaux services en équipe nationale.

Crédit photo : Wikimedia Commons

Lloris dit stop, son successeur dans les buts s'impose comme une évidence

Champion du monde en 2018, finaliste de l’Euro 2016 et victorieux de la ligue des nations en 2021, le natif de Nice possède un joli palmarès. Il aurait certainement préféré partir sur un deuxième titre mondial le 18 décembre dernier au Qatar mais les Argentins en ont décidé autrement.

Qu’importe, Lloris a fait le choix de se retirer sur une finale de Coupe du monde perdue alors qu’il était encore au top niveau, plutôt que de risquer la saison de trop et c’est tout à son honneur.

Se pose désormais la question de sa succession, bien que celle-ci semble déjà être réglée, au moins pour le poste de gardien.

Son successeur désigné dans les buts est en effet connu depuis un moment. Sauf cataclysme, le nouveau titulaire devrait être Mike Maignan (5 sélections), dernier rempart de l’AC Milan.

Un choix qui s’impose comme une évidence et qui répond avant tout à une logique sportive tant le portier milanais, âgé de 27 ans, impressionne depuis maintenant 4 saisons.

Crédit photo : AC Milan / capture d'écran 

Formé au PSG où il n’a jamais vraiment eu sa chance, Mike Maignan, né à Cayenne en Guyane, s’est révélé à Lille lors de la saison 2017/2018 avant d’exploser au cours de l’exercice 2020/2021, qui a vu les Lillois remporter le championnat de France au nez et à la barbe du… PSG.

Grand artisan du titre du LOSC, Maignan a ensuite été transféré à l’AC Milan, club prestigieux où il n’a pas tardé à s’imposer, décrochant le titre de champion d’Italie dès sa première année.

Élu meilleur portier de Série A l’an dernier, il aurait dû logiquement faire partie de l’aventure des Bleus au Qatar en tant que n°2 dans la hiérarchie des gardiens mais une mauvaise blessure au mollet - dont il n’est toujours pas remis - l’a contraint à déclarer forfait pour la compétition.

Solide sur sa ligne, bon dans le jeu aérien et excellent dans la relance, ce spécialiste des penalties (il en a déjà arrêté 9 sur 30 tentatives dans sa carrière) présente un profil ultra-complet, que l’on n’a peut-être encore jamais vu en Bleus.

À 27 ans, celui que l’on surnomme « Magik Mike » a donc toutes les clés en main pour devenir le nouveau gardien titulaire de l’équipe de France et perpétuer ainsi la grande tradition française à ce poste (Bats, Lama, Barthez, Coupet, Mandanda, Lloris pour ne citer qu’eux…).

Qui héritera du brassard de capitaine des Bleus ?

Si l'identité du gardien qui assurera la succession de Lloris est déjà connue, quid du nouveau capitaine ? Qui héritera du brassard tant convoité ?

Alors que se profile le début des éliminatoires pour le championnat d'Europe 2024 en Allemagne, avec deux matches contre les Pays-Bas et l'Irlande (les 24 et 27 mars), Didier Deschamps - qui a renouvelé son contrat jusqu'en 2026) doit en effet désigner un nouveau capitaine pour prendre la relève.

Si l'on ignore encore le nom de celui qui aura la lourde tâche de succéder à Lloris, deux noms se dégagent néanmoins, ceux de Raphaël Varane et Kylian Mbappé.

Crédit photo : DR

Cadre des Bleus depuis des années et patron incontesté de la défense, le premier (actuellement vice-capitaine) est un candidat naturel à la fonction. Ses qualités de leadership mais aussi son calme et son professionnalisme parlent pour lui, d'autant qu'il est très apprécié et respecté par ses coéquipiers.

Quant au second, son nom apparaît désormais presque comme une évidence tant il s'est imposé comme l'un des patrons de cette équipe. Devenu depuis deux ans un véritable leader sur et en dehors des terrains (l'affaire du droit à l'image des joueurs sélectionnés l'a rappelé), Mbappé postule de par son importance. Sa dernière Coupe du monde, dont il est sorti meilleur buteur avec 8 buts, a confirmé ce nouveau statut.

Sa prise de parole forte à la mi-temps de la finale du Mondial contre l'Argentine a notamment marqué les esprits et montré une facette de sa personnalité que l'on ne lui connaissait pas forcément. En inscrivant 2 penalties et en réussissant son tir au but face à Emiliano Martinez, il a par ailleurs monté à ceux qui l'ignoraient encore que la pression et la prise des responsabilités n'étaient pas un problème pour lui.

Mais le brassard implique également un engagement de tous les instants et ses absences parfois préjudiciables de replis défensifs pourraient peser dans le choix final du sélectionneur.

Hormis ces deux-là, le nom de Griezmann, l'un des principaux relais de Deschamps, circule également.

Réponse le 24 mars prochain.

Bouton whatsapp