Cette nouvelle infraction au Code de la route peut vous coûter très cher

Bouton whatsapp

Avis aux automobilistes : cette nouvelle infraction du Code de la route rime avec lourde amende et retraits de points.

Début juin, une nouvelle infraction a été ajoutée au Code de la route, rapporte le magazine Auto Plus. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette dernière va devenir le cauchemar des «fous du volant».

La raison ? Le décret n°2024-52, paru le 10 juin dernier, interdit les acrobaties au volant.

Crédit Photo : iStock

À partir de maintenant, «le fait pour tout conducteur d’un véhicule terrestre à moteur d’adopter une position ou d’effectuer une manœuvre acrobatique ou non conforme aux conditions normales d'utilisation d'un véhicule, caractérisée par son imprudence, sur une voie ouverte à la circulation publique, est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe», peut-on lire sur le site de la sécurité routière.

Une acrobatie qui coûte très cher

Les contrevenants s’exposent à une amende de 68 euros minimum. Mais ce n’est pas tout ! Ils perdront aussi deux points sur le permis. Pire encore, cette sanction peut provoquer la suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans ou plus.

Crédit Photo : Shutterstock

Cette mesure vise à réduire le nombre d’accidents sur la route. Comme le précise Auto Plus, «cette nouvelle disposition légale intervient après une série d'incidents graves impliquant des conducteurs imprudents».

Les policiers seront équipés de nouveaux dispositifs de surveillance renforcés. Des outils plus performants qui leur permettront de détecter et sanctionner ces comportements dangereux en temps réel.

Source : Auto Plus
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.