Cette célèbre ville française est la moins bavarde du pays, selon une étude

Bouton whatsapp

Les habitants de certaines villes sont plus bavards que d’autres et une étude vient de le prouver. Voici un tout nouveau classement qui risque de faire parler.

Quand on vit en ville, deux attitudes sont adoptées : certaines personnes en profitent pour faire connaissance avec des inconnus en discutant dans la rue, tandis que d’autres préfèrent mettre leurs écouteurs et ne parler à personne. Selon une nouvelle étude menée par Preply, une plateforme d’apprentissage des langues, les habitants de certaines villes françaises seraient ainsi plus bavards que d’autres.

Crédit photo : iStock

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont interrogé 15 000 personnes originaires des 15 plus grandes villes de France. Les individus ont été amenés à parler de leur vie quotidienne, de leurs habitudes et de leurs interactions avec les autres quand ils sont à l’extérieur de chez eux. Et voici les résultats.

La ville où l’on parle le moins

Remercier quelqu’un qui nous ouvre la porte, bavarder avec des connaissances croisées dans la rue, discuter de l’actualité avec les commerçants et les caissiers, papoter avec un inconnu quand on attend le bus… Voici de nombreux comportements sociaux que l’on retrouve plus ou moins dans certaines villes.

Crédit photo : iStock

Selon l’étude, Dijon est la ville la moins bavarde de France. Avec une note de 20/100 en termes de bavardage, cette ville n’est pas réputée pour sa sociabilité. En bas du classement, on retrouve également Rennes (23,3) et Reims (33,3).

À contrario, Marseille est la ville où les habitants discutent le plus, avec une note de 96,7/100. La cité phocéenne devance Bordeaux (83,8) et Montpellier (73,3), ce qui montre que les Français les plus bavards vivent dans le sud du pays.

Source : Preply

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.