Pologne : ces « bancs de discussion » ont été installés pour permettre à des inconnus de discuter et de se sentir moins seuls

Bouton whatsapp

En Pologne, des « bancs de discussion » ont été mis en place dans la ville de Cracovie. Le but : favoriser les échanges sociaux entre des inconnus et lutter contre la solitude.

Crédit photo : Happy to Chat

Allison Owen Jones est une jeune femme vivant au Pays de Galles, et qui a eu une idée originale. Alors qu’elle se promenait dans un parc, elle a aperçu un homme seul, qui semblait triste. Allison a voulu l’aider, mais elle ne savait pas comment l’aborder. C’est à ce moment précis qu’elle eut l'idée de créer « Happy to Chat » : des bancs spéciaux, où l’on pourrait discuter avec des inconnus afin de se sentir moins seuls.

Ces « bancs de discussion » ont déjà été installés dans plusieurs pays, comme la Grande-Bretagne, l’Australie, ou encore la Nouvelle-Zélande. Récemment, la Pologne a décidé de suivre le mouvement, en installant ces bancs spécifiques à Cracovie.

Des bancs de discussion contre la solitude

En vous asseyant sur ces bancs pas comme les autres, vous indiquez aux personnes autour de vous que vous avez envie de discuter. Ces bancs verts et gris ont été créés par un cabinet d’architecte, et une explication en trois langues (hébreu, polonais et anglais) est inscrite pour sensibiliser les passants à cette nouveauté. Ainsi, il est possible d’avoir un espace dédié à la discussion, et de profiter d’un moment de partage avec un parfait inconnu.

Crédit photo : Happy to Chat

Ces bancs de discussion ont été mis en place pour lutter contre la solitude. En effet, lorsque nous vivons seul, il peut être difficile de trouver quelqu’un à qui parler. Parfois, aborder un inconnu dans la rue peut être mal vu, voire impossible si l’on souffre de timidité ou que l’on a trop peur de déranger. Cette solitude extrême peut engendrer une profonde tristesse ainsi que des troubles dépressifs.

Ces derniers mois, ce sentiment de solitude a été exacerbé suite aux confinements qui ont été instaurés dans plusieurs pays du monde. Les bancs de discussion sont donc un bon moyen de lutter contre l’isolement, et de favoriser les échanges entre des inconnus.

Des bancs installés dans les écoles

En France, ces bancs de discussion n’ont pas encore été installés. Cependant, certaines écoles possèdent des « bancs de l’amitié », où les enfants isolés peuvent s’asseoir durant la récréation. C’est le cas dans les Yvelines et en Haute-Savoie, où de nombreuses écoles ont installé des bancs de l’amitié.

Un banc de l'amitié dans une école de Haute-Savoie. Crédit photo : Mairie Arâches-La-Frasse

Colorés, ils permettent aux enfants qui n’ont personne avec qui jouer dans la cour de récréation de s’installer, afin de montrer aux autres qu’ils se sentent seuls et qu’ils aimeraient se faire des amis. Grâce aux équipes pédagogiques, qui ont expliqué le principe des bancs de l’amitié aux enfants, le harcèlement scolaire a diminué dans ces écoles.

Source : Neozone
Bouton whatsapp