Coffre de toit : vous risquez une amende si vous ne respectez pas cette règle

Bouton whatsapp

Au moment de charger la voiture pour partir en vacances, on fait parfois face à un problème de place. Avec les enfants, le chien et les valises, il ne reste plus de quoi caser du matériel indispensable. La solution : le coffre de toit. Que prévoit la loi concernant l’installation de cet équipement sur le toit de la voiture ?

Le coffre de toit : un équipement indispensable pour certains vacanciers

Certaines familles ne peuvent se passer d’un coffre de toit pendant les vacances. En hiver comme en été, ce bagage supplémentaire est très avantageux car il offre un grand espace de rangement sans pour autant occuper de la place dans la voiture.

De plus, ces équipements proposent plusieurs tailles en fonction desquelles la capacité varie. Mais quelle qu’elle soit, il faut impérativement respecter les règles liées à l’installation du coffre de toit. Et ce, pour des raisons de sécurité avant tout.

Car oui, la loi a réglementé l’usage de cette valise à fixer sur le toit de la voiture. Mieux vaut en prendre connaissance avant de partir en vacances avec cet équipement.

Une installation qui peut représenter un danger

Il faut savoir que le fait d’installer un gros bagage sur le toit d’une voiture augmente sa résistance à l’air. Or ce phénomène est dangereux car il génère une augmentation de la force qui s’oppose à l’avancée du véhicule.

Cette force, la traînée dynamique, croît avec la vitesse. Ainsi, elle devient un obstacle à la progression de la voiture. De plus, si elle est mal répartie, cette force peut altérer la stabilité et la tenue de route du véhicule.

Malgré cela, la loi vous autorise à équiper votre voiture d’un coffre de toit. Mais en France, vous devez respecter la norme NF qui impose notamment des dimensions et des poids à ne pas dépasser. En outre, la voiture équipée de ce bagage ne doit pas excéder la hauteur maximale imposée.

À noter que les dimensions réglementaire des coffres de toit dépendent de la taille de la voiture. Ainsi, leur longueur peut aller de 100 à 230 cm et leur largeur : de 75 à 150 cm.

Et, très important, votre chargement ne doit pas gêner la visibilité des autres automobilistes.

Attention à ne pas dépasser le poids maximal autorisé

Lorsque l’on équipe sa voiture d’un coffre de toit, il convient également de respecter les vitesses maximales autorisées sur les différentes routes empruntées. Et si vous vous faites contrôler par la gendarmerie, il faudra que le poids de votre véhicule, chargé, n’excède pas la limite autorisée. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de devoir payer une amende.

À savoir qu’il est très facile de trouver cette information. Il vous suffit de consulter votre certificat d’immatriculation. Cette donnée est précédée du sigle F1 sur ce document officiel. Elle s’intitule MMTA qui signifie Masse Maximale Techniquement Admissible.

Attention, si le dépassement excède de 500 kg le poids maximal autorisé, l’amende s’élèvera à 135 euros.

Source : autojournal
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Julie Boutillier

Curieuse de nature, je m'intéresse à tous les sujets d'actualité que je m'efforce de traiter avec le plus d'objectivité possible. Passionnée par l'écriture et ravie de pouvoir susciter l'intérêt des lecteurs, j'exploite toutes mes compétences rédactionnelles pour proposer des contenus enrichissants et agréables à lire.