Cette femme est partie 8 ans faire le tour du monde et a traversé 30 pays, une aventure incroyable

Huit ans après s’être lancée dans un tour du monde et traversé 30 pays, cette Jurassienne est revenue sur ses terres natales. Aujourd’hui, elle raconte dans un livre son fabuleux périple.

Crédit photo : leszekglasner/ iStock

En 2011, Caroline Moireaux, ingénieure, décide de quitter sa région pour faire le tour du monde. Celle qui raconte à nos confrères de Ouest France ne rien y connaître et n’avoir « jamais randonné », se prépare pourtant au voyage de sa vie. Son départ à été motivé par un précédent séjour au pays des kangourous. « J’avais seulement passé un an en Australie et c’est d’ailleurs ce qui m’a donné envie de repartir ».

La Jurassienne prépare alors minutieusement son périple durant neuf mois où elle épluche les sites et forums spécialisés et étudie la géopolitique des pays qu’elle prévoit de traverser.

Fin prête, Caroline Moireaux quitte Lons-le-Saunier (Jura) le 1er juin 2011. Un départ qui n’a pas été facile pour ses proches : « Ma mère ne s’en est toujours pas remise je crois. Elle l’a très mal pris », précise Caroline qui est restée régulièrement en contact avec sa maman via Skype.

Des rencontres aux quatre coins du monde

Crédit photo : Caroline Moireaux/ Facebook

L’aventurière parcourt durant huit ans 53 000 kilomètres à pied, à vélo, en canoë et en bateau. Avec elle, Caroline ne garde que le nécessaire : tente, sac de couchage, réchaud, caméra, GPS, bâton de marche, matelas…

Caroline a aussi la chance d’être bien accompagnée. Lors de son aventure, des voyageurs marchent à ses côtés durant plusieurs jours ou semaines. Pendant son tour du monde qui l’a amenée en Asie, en Europe de l’est, au Panama, en Iran… Caroline fait aussi de magnifiques rencontres avec les locaux qui se joignent à son périple.

Côté budget, Caroline Moireaux s’est fixée la somme de 4,20 euros par jour. Mais grâce à la générosité des populations, « je ne dépensais presque rien car les gens m’invitaient et me nourrissaient », raconte-elle.

Émerveillée par les paysages et les habitants, Caroline Moireaux a consigné son incroyable aventure dans un livre autoédité, Pieds Libres, dont la première partie (sur trois) est sortie… le 1er juin, jour de son départ, il y a huit ans. « Je savais que je ne voulais pas partir plus de dix ans », raconte celle qui est revenue le 1er juin 2019.

Après avoir traversé les quatre coins du monde, Caroline n’a qu’une hâte, refaire le même voyage pour retrouver les habitants qui l’ont aidée et les remercier.

Crédit photo : Caroline Moireaux/ Facebook

Source : Ouest France
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.