À Nice, les agents municipaux ont désormais le droit de travailler avec leur animal de compagnie

Bouton whatsapp

Le bien-être au travail avance encore d’un pas à Nice, en proposant aux agents de la ville de venir au travail accompagnés de leurs animaux !

Crédit : Pixabay

À voir aussi

Depuis la crise du Covid-19 et tous ses bouleversements, le bien-être au travail ne cesse d’être remis en question et de s’adapter aux besoins des employés. La dernière nouveauté a été votée à Nice : venir travailler avec son animal de compagnie. La mesure proposé par la municipalité a déjà séduit une dizaine d’agents, qui sont habilités depuis le mois de janvier à se rendre au bureau avec chien, chat ou encore oiseaux en cage.

Soutenue par le maire de la ville Christian Estrosi, la mesure originalement proposée par un élu en charge de la protection animale, Henri-Jean Servat, a dû faire ses preuves avant d’être voté en décembre par le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), puis validé par un arrêté municipal. Pour montrer l’exemple, l’élu a lui-même sauté le pas et travaille désormais en compagnie de deux de ses quatre chiens.

Crédit : Eric Ward

Une mesure qui exclue les chiens dangereux

Pour constituer un dossier, quelques conditions doivent être respectées : l’animal doit être propre, en règle avec ses vaccins, et ne doit pas créer de nuisances. Les chiens de catégorie1et 2, jugés dangereux par la loi (pit-bulls, mastiffs, rottweillers, tosas), sont interdits. Le chef du service concerné doit être consulté,et les collègues avoisinants donner leur accord. Alors tenté par cette nouvelle cohabitation ?

Bouton whatsapp