Le chien le plus ancien d'un refuge a enfin été adopté par une famille aimante après 260 jours d'attente

807partages

Aux États-Unis, le chien le plus ancien d’un refuge a réalisé son rêve le plus cher : il a été adopté par une famille aimante.

À l’instar de nombreux chiens, Big Mac a été abandonné par ses anciens propriétaires. La raison ? Ces derniers ont déménagé et ils n’avaient pas le temps de s’occuper de lui. Le canidé a été confié au McKamey Animal Center, un refuge situé à Chattanooga (Tennessee).

À voir aussi

Crédit Photo : MCKAMEY ANIMAL CENTER

Comme n’importe quel autre pensionnaire de l’établissement, la boule de poils ne rêvait que d’une chose : trouver une famille aimante. Mais ses plans ne sont pas déroulés comme prévu.

À son arrivée, le quadrupède a eu du mal à s’adapter à sa nouvelle vie. En effet, Big Mac se sentait nerveux en présence de personnes qu’il ne connaissait pas. Face à cette situation, les bénévoles ont fait preuve de patience pour lui redonner goût à la vie et lui prouver que les humains n’étaient pas si mauvais.

Force est de constater que cette méthode a fonctionné car Big Mac est devenu plus ouvert et moins craintif. Malgré ses efforts, il n’a reçu aucune demande d’adoption. Le toutou était loin de se douter que sa vie était sur le point de basculer.

Crédit Photo : MCKAMEY ANIMAL CENTER

Le chien a finalement été adopté

Après avoir passé près de 260 jours au refuge, le plus ancien résident du refuge a été adopté par une volontaire de l’établissement. La jeune femme, qui avait déjà recueilli Big Mac en tant que mère d’accueil, a décidé de lui offrir un abri pour la vie.

« Quand ma collègue l'a emmené en famille d'accueil, elle a dit que la première nuit, il avait dormi 12 heures d'affilée, et s'était vraiment ouvert. Il voulait jouer avec son autre chien et avec les chats », a déclaré l’une des membres de l’établissement au site d’information The Dodo.

Crédit Photo : MCKAMEY ANIMAL CENTER

Lorsque Big Mac a fait ses adieux au McKamey Animal Center, il a reçu une pluie d’applaudissements de la part du personnel. Une ovation bien méritée pour la boule de poils qui a patienté de longs mois avant de goûter au bonheur.

 

Source : The Dodo