« C'était une sensation formidable » : cette femme s'est vantée d'avoir abattu un husky sibérien qu'elle prenait pour un loup

Bouton whatsapp

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais Amber Rose est devenue l’ennemie publique numéro 1 aux États-Unis. La jeune femme s’est vantée d’avoir abattu un husky sibérien qu’elle prenait pour un loup.

Une Américaine fait actuellement l’objet d’une enquête après s’être vantée, dans une série de photos publiées sur Facebook, d’avoir tué un husky de Sibérie. Les faits se sont déroulés dans la forêt nationale de Flathead à Doris Creek, dans le Montana (États-Unis).

La chasseuse s’attire les foudres des internautes

Ce jour-là, Amber Rose, une chasseuse de 36 ans, avait pour objectif de trouver un ours noir, mais cette dernière a finalement abattu un chien qu’elle prenait pour un loup.

Une fois sa partie de chasse terminée, la jeune femme s’est empressée de partager les photos de la dépouille de l’animal sur Facebook : «C’était une sensation formidable d’envoyer un texto à mon homme et de lui dire que je venais de fumer un louveteau», a-t-elle écrit en légende du post.

Sans surprise, ses clichés ont provoqué un énorme tollé sur les réseaux sociaux. Dans les commentaires, des dizaines d’internautes ont révélé à Amber Rose que sa prise était en réalité un Husky de Sibérie, et non un animal sauvage.

«Elle a chassé, abattu et dépecé un HUSKY !», «Le fait qu’elle l’appelle "louveteau" m’inquiète car elle pense qu’il est normal de chasser de jeunes animaux, ce qui, comme vous le savez, n’est pas bon pour l’écosystème d’une région», «Certaines personnes sont tout simplement trop malades et stupides pour chasser ou posséder une arme à feu», peut-on lire parmi les nombreux commentaires.

De son côté, la principale concernée ne regrette pas son geste : «Oui, j’ai fait une erreur (…) J’aurais quand même tiré parce qu’il était agressif et qu’il venait directement sur moi», a-t-elle expliqué.

L’indignation de la population locale a conduit le bureau du shérif du comté de Flathead à ouvrir une enquête sur la mort du quadrupède. 

Source : Mirror
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter