Cette vidéo adorable montre un renard domestique rire aux éclats sous les chatouilles

9 284partages
Bouton whatsapp

Aux États-Unis, un service de sauvage pour renards a partagé une adorable vidéo, dans laquelle on aperçoit un canidé au pelage roux éclater de rire sous les caresses de son ange gardien.

Mikayla Raines est une passionnée des animaux. Depuis 2017, cette dernière est à la tête de Save A Fox, une association spécialisée dans le sauvetage des renards domestiques, basée dans le Minnesota (États-Unis). La jeune femme recueille des mammifères malades, blessés ou prisonniers des fermes à fourrure.

Crédit Photo : saveafox_rescue

Au total, son travail a permis de secourir 150 renards, dont Finnegan. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce canidé au pelage roux croque la vie à pleines dents depuis son arrivée au refuge. Dans une adorable vidéo, on aperçoit la boule de poils éclater de rire sous les chatouillis de son ange gardien.

Crédit Photo : saveafox_rescue 

Le renard pousse des cris de joie

Dès les premières secondes du clip, les ricanements ressemblent étrangement à des sons humains. Mais c’est bel et bien le renard qui pousse ces petits cris de joie. Ce dernier semble sourire pendant que Mikayla Raine lui gratte son épaisse fourrure. Sans surprise, la vidéo est rapidement devenue virale sur YouTube avec plus de 237 000 vues.

Dans les commentaires, les internautes sont sous le charme de l’animal « Il est si mignon ! Ce que j'aime chez Finnegan, c'est qu'il a toujours l'air de sourire ! », « J’adore le rire de Finnegan. Il m'apporte aussi un sourire sur mon visage », « Finny est si heureux de voir sa mère, regardez ce précieux petit sourire ».

Crédit Photo : saveafox_rescue

Vous l’aurez compris, le quadrupède est très proche de sa maîtresse. De son côté, la fondatrice prend grand soin de ses pensionnaires. Sa mission principale est de leur trouver des foyers aimants dans lesquels ils pourront s’épanouir et vivre heureux.

« Les renards domestiques sont différents des renards sauvages dans la mesure où ils sont nés en captivité pour être vendus comme animaux de compagnie, mais aussi élevés dans des «fermes à fourrure» pour la vente de leurs peaux. Les renards nés en captivité ne peuvent pas être relâchés dans la nature pour des raisons juridiques et éthiques ».

Crédit Photo : saveafox_rescue

Source : My Modern Met
Bouton whatsapp