Cette plante que l'on trouve partout est extrêmement toxique pour les chiens

Vous l’ignorez peut-être, mais cette plante est extrêmement dangereuse pour les chiens.

En promenade, nos amis les chiens adorent explorer le monde qui les entoure. Leur activité préférée ? Renifler les plantes et les fleurs. Malheureusement, certaines espèces végétales sont dangereuses pour les toutous.

C’est notamment le cas de «la Berce du Caucase», une plante qui figure dans la liste des espèces invasives jugées préoccupantes par l’Union européenne. Il y a deux mois, l’Agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes a alerté la population sur cette plante toxique, rappelle le site Wamiz.

Crédit photo : shutterstock

Selon l’organisme, la Berce du Caucasea a été introduite dans l’Hexagone à la fin du XIXe siècle en tant qu’espèce ornementale. Le hic ? Elle s’est développée à la vitesse de l’éclair «sur les bords de route, les berges de rivières, les lisières forestières et les prairies».

Une plante qui provoque des lésions cutanées

Mais ce n’est pas tout ! Elle a également empoisonné la flore indigène. À noter que sa floraison se déroule entre juin et septembre. La Berce du Caucase se trouve principalement dans le nord-est de la France et dans les Alpes.

Comme évoqué ci-dessus, la Berce du Caucase peut provoquer d’importantes brûlures au 2e degré, des ampoules et autres lésions douloureuses après un contact de la peau. Vous l’aurez compris, il est vivement conseillé de rester loin de cette plante.

Crédit Photo : iStock

Si votre boule de poils présente des brûlures, il est recommandé de conduire chez le vétérinaire.

Source : Wamiz
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.