Côte-d'Or : un ouvrier a sauvé 35 000 abeilles nichées dans un mur qui allait être détruit

785partages

Le 14 octobre, en Côte-d’Or, un ouvrier a sauvé 35 000 abeilles nichées dans un mur qui allait être détruit. Pour les mettre à l’abri, cet apiculteur a décidé d’installer les abeilles dans ses propres ruches.

Crédit photo : @RougeotBTP

À Puligny-Montrachet, en Côte-d’Or, des ouvriers sont intervenus dans un domaine viticole le 14 octobre dernier. Les employés de l’entreprise Pélichet, une filiale du groupe de travaux publics Rougeot, avaient pour mission de démolir un bâtiment. Jimmy, l’un des ouvriers, était présent sur le chantier pour détruire les murs avec une pelle mécanique.

Alors qu’il commençait les travaux, Jimmy a été alerté par le bourdonnement et les allers-retours incessants de plusieurs insectes. En écartant quelques pierres du mur, l’ouvrier a trouvé un énorme essaim d’abeilles, qui s’était installé dans le mur du bâtiment. Les abeilles ouvrières avaient effectivement fait leur nid dans un mur qui s’apprêtait à être détruit.

Crédit photo : @RougeotBTP

L’ouvrier a sauvé 35 000 abeilles

En plus de son métier d’ouvrier, Jimmy est également apiculteur. Une chance pour les abeilles, qui ont pu être extraites du mur en douceur. Avec délicatesse, l’homme a réussi à sortir l’essaim du mur sans faire de victime, et près de 35 000 abeilles ont été sauvées.

Après avoir échappé de peu à la mort et à la démolition de leur essaim, les abeilles ont été installées dans les ruches de Jimmy. Pour le féliciter pour son geste bienveillant, les ouvriers présents sur le chantier ont récolté le miel produit par les abeilles dans le mur du bâtiment, et l’ensemble de l’équipe a pu se délecter de ce très bon nectar.

Crédit photo : @RougeotBTP

« Un moment de pur bonheur », selon les employés du groupe de travaux publics.

Source : France Bleu