Enceinte, elle décide d'abandonner son chien en pleine canicule, attaché et muselé, il est retrouvé mort quelques jours plus tard

Bouton whatsapp

Un chien abandonné et attaché à un portail sous une chaleur écrasante a été retrouvé mort à Toulouse. Une plainte a été déposée.

La cruauté humaine a son apogée.

Le week-end du 5 août a été marqué par l’horreur à Toulouse. En effet, La SPA a retrouvé le cadavre d’un chien abandonné dans un bois. L’animal était attaché à un portail et n’a pas survécu à la chaleur.

Crédit Photo : DR

Il abandonne le chien dans les bois

Comme le rapporte La Dépêche, les faits ont débuté ce vendredi 5 août lorsqu’une femme enceinte a pris la décision de se séparer de son chien Manny. Face à cette situation, cette dernière s’est tournée vers son père pour trouver une solution, précise le quotidien régional.

L’homme sans scrupule s’est alors rendu dans les friches des quartiers nord de la Ville Rose, où il a attaché le pauvre toutou à un portail près d’un refuge de la SPA. À noter que le quadrupède était muni d’une muselière.

Toujours selon le média, Manny - qui a été abandonné en plein soleil - était dans l’incapacité de se nourrir, de s’abreuver et d’aboyer en raison de l’appareil qui l’empêchait d’ouvrir la gueule.

Le chien est mort de chaud

Finalement, la Société Protectrice des Animaux a eu vent de cet abandon grâce à Céline Gradel, capitaine de police et présidente de l’association de défense de la cause animale «Les 4 Pattounes». Malheureusement, le cadavre du chien a été retrouvé ce mardi 9 août 2022. La boule de poils est morte déshydratée, souligne de son côté le site information Actu.

«Il est mort tout seul, dans le silence et sous le soleil. Dans d’atroces souffrances», a indiqué la présidente des4Pattounes. Celle qui lutte contre la maltraitance animale a décidé de porter plainte pour «abandon».

Le coupable risque trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Source : La Dépêche
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter