Le chat Savannah bientôt interdit en Grande-Bretagne ?

Bouton whatsapp

Le chat de race Savannah pourrait prochainement être interdit outre-Manche et on vous explique pourquoi.

Le Royaume-Uni envisage d’interdire l’hybridation entre les espèces félines et les chats domestiques, après avoir constaté une forte demande de chats de race Savannah, influencée par le succès de ces animaux très populaires sur les réseaux sociaux.

À voir aussi

Crédit photo : AJR_photo / Shutterstock

À cause d’une forte demande, l’élevage de chats de race Savannah risque l'interdiction en Grande-Bretagne

Fruit du croisement entre le serval - un félin sauvage d’origine africaine - et un chat domestique, le Savannah connaît en effet une forte popularité notamment sur Instagram, grâce à des vidéos dans lesquelles

C’est notamment le cas des comptes strykerthecat ou encore luxurypetsco qui n’hésitent pas à mettre en scène leurs chats dans des vidéos qui font des milliers de vues.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Stryker ⃤ (@strykerthecat)

Si ces internautes en mal de notoriété ne font rien de mal en apparence, ils participent néanmoins à la demande croissante pour ces chats hybrides, ce qui n’est pas sans conséquence.

Adopter un chat de race Savannah peut en effet s’avérer problématique autant pour l’animal que pour ses propriétaires.

L’animal partage ainsi des caractéristiques communes avec les félins sauvages dont il descend. Beaucoup plus grand qu’un chat domestique, il possède ainsi des muscles très développés et peut faire preuve d’un fort instinct de prédation.

Un comportement imprévisible qui veut vite déborder ses propriétaires. Certains de ces derniers finissent d’ailleurs par jeter l’éponge et beaucoup de Savannah se retrouvent alors délaissés ou maltraités, voire abandonnés.

La demande toujours plus forte de ces espèces croisées suscite l’inquiétude des autorités britanniques car elle représente un risque d’hybridation accrue entre les espèces sauvages et domestiques.

C’est pourquoi le gouvernement du Royaume-Uni envisage de revoir les textes de lois en vigueur. Le but étant de réguler le croisement entre les félins exotiques et d’autres races, mais aussi d’éviter le trafic illégal.

Bouton whatsapp