Depuis plusieurs semaines, un cerf sauvage visite ce village et a élu domicile... sur le terrain des chasseurs

4 860partages
Bouton whatsapp

À Saint-Étienne-de-Tinée, dans le Mercantour, un cerf sauvage se promène dans les rues depuis plusieurs semaines. Plus insolite encore : l’animal a élu domicile sur le terrain des chasseurs.

Crédit photo : Comité des Fêtes de Saint-Étienne-de-Tinée

Dans les Alpes-Maritimes, le petit village de Saint-Étienne-de-Tinée commence à se faire connaître grâce à une anecdote surprenante : des cerfs sauvages élisent domicile dans les rues de la bourgade. En 2020, un cerf qui avait été baptisé Émile s’était installé dans le village pendant plusieurs mois et profitait de la nourriture offerte par les habitants.

Deux ans après son décès, un autre cerf est arrivé, et celui-ci semble encore plus malin que son prédécesseur.

Le cerf s’installe sur le terrain de chasse

En effet, le nouveau cerf arrivé depuis quelques semaines a choisi de vivre sur le terrain de chasse de Saint-Étienne-de-Tinée.

« Il est venu se mettre dans notre pré, où on a notre cabane de chasse, où les chasseurs viennent enregistrer leurs bêtes. D’après moi, vu qu’il a de la nourriture facilement, il ne partira jamais. Il dort à côté de notre cabane, il attend le soleil, que quelqu’un lui donne à manger. Il a tout compris », a déclaré Gilbert Barbier, président de la société de chasse de Saint-Étienne-de-Tinée.

Crédit photo : Comité des Fêtes de Saint-Étienne-de-Tinée

Comme le terrain de chasse est situé au milieu du village, le cerf se promène souvent dans les rues et va à l’encontre des habitants, qui n’hésitent pas à lui donner à manger. L’engouement est si fort qu’un vote a eu lieu sur la page Facebook du village, afin de trouver un nom à l’animal. Finalement, le cerf a été baptisé Étienne.

« C’est cocasse et surprenant, parce qu’on avait déjà eu un cerf dans le village. Étienne est aimé de tout le monde. Il est dans le jardin, les habitants viennent, lui donnent des pommes, des choux… », a affirmé la maire de la commune, Colette Fabron.

Un cerf sauvage en sécurité

Bien qu’il soit sur le terrain des chasseurs, Étienne est en sécurité dans ce village. Selon Gilbert Barbier, « personne n’oserait lui tirer dessus » en raison de l’emplacement du terrain de chasse et de l’affection des habitants pour l’animal. Si les habitants ne savent pas pourquoi les animaux sauvages aiment élire domicile à cet endroit, certains professionnels pensent qu’ils viennent pour avoir de la nourriture.

Une chose est sûre : Étienne fait le bonheur des habitants de Saint-Étienne-de-Tinée. Même si le cerf n’est pas farouche, puisqu'il se laisse caresser, il convient toutefois de rester prudent et de se souvenir qu’il s’agit avant tout d’un animal sauvage.

Source : France Bleu
Bouton whatsapp