Le cerf aux plus grands bois d'Europe a été pris en photo dans une forêt du Jura, alors qu'on le croyait mort

941partages

Porté disparu depuis février, le cerf aux plus grands bois d’Europe a été photographié dans une forêt du Jura. Bien qu'il soit âgé, l’animal semble être en bonne santé.

Crédit photo : Frédéric Michel

Dans le Jura, la forêt de Chaux est un territoire très vaste puisqu’elle s’étend sur 22 000 hectares, dont 13 000 sont gérés par l’Office National des Forêts. Après la Seconde Guerre mondiale, des cerfs ont été réintroduits dans cette forêt, et l’un d’entre eux est devenu connu grâce à sa particularité physique.

Surnommé Vincent, ce cerf particulier possède les plus grands bois d’Europe. Cependant, il avait disparu depuis des mois, car personne ne l’avait revu depuis février dernier. Inquiets, les défenseurs des animaux le croyaient mort, jusqu’à ce qu’il fasse sa réapparition dans la forêt, les 20 et 22 août derniers.

Le plus grand cerf d’Europe photographié dans le Jura

Le cerf Vincent a été retrouvé grâce à Frédéric Michel, ancien chasseur et habitant de Fraisans, qui a disposé des pièges photographiques dans la forêt. Ces appareils inoffensifs se déclenchent quand ils détectent du mouvement et prennent automatiquement une photographie.

« Le cerf a été pris sur un piège photo, les 20 et 22 août, comme la dernière fois, c’était il y a trois ans. C’est au même endroit, au mètre près. Il est resté 34 minutes devant l’appareil. Sur plus de 300 clichés réalisés, beaucoup sont identiques », a déclaré Frédéric Michel.

Crédit photo : Frédéric Michel

Passionné par les cerfs, Frédéric Michel est certain que l’animal photographié est bien Vincent.

« On le croyait mort car nous n’avions pas trouvé ses bois cette année, a-t-il déclaré. On ne l’avait pas vu depuis février, imaginez donc ma joie en le découvrant sur ma carte SD ! Chaque cerf adulte a une signature spéciale dans ses bois, et lui a un corps de vieil animal. De plus, il a le chanfrein busqué, c’est aussi un signe distinctif que j’ai remarqué il y a plusieurs années. À force de passion, on se perfectionne, en toute modestie. »

Un cerf convoité pour ses bois

Selon le connaisseur, l’animal aurait aujourd’hui entre 15 et 18 ans et serait en bonne santé. Cependant, le cerf vieillit de plus en plus et n’a plus de dents assez robustes pour se nourrir.

« Il porte 8 et 6 cors, ils sont moins nombreux que par le passé et il y a moins de volume dans ses ramures. C’est un ruminant, avec la vieillesse les dents s’usent et il ne peut plus manger et ruminer correctement, ce qui entraîne un affaiblissement de la ramure et la mort par la suite », a déploré l’ancien chasseur.

Crédit photo : Frédéric Michel

En plus de cette dégradation naturelle, le cerf est menacé à cause de sa trop forte médiatisation et de la chute de ses bois. En tant que plus grand cerf d’Europe, l’animal est très convoité. Heureusement pour lui, la forêt dans laquelle il vit est très grande, et Frédéric Michel a pris soin de ne pas dévoiler l’endroit où ses pièges photographiques ont été posés, pour ne pas attirer les prédateurs.

Source : Actu