Ces deux oursons polaires, relâchés dans la nature, sont revenus auprès des habitants d'un village qui les nourrissaient

1 410partages
Bouton whatsapp

En Russie, des biologistes ont relâché deux oursons polaires dans la nature pour qu’ils puissent vivre sans les hommes. Cependant, les oursons ont réussi à parcourir 600 kilomètres pour retrouver leur village d’origine.

Crédit photo : Evaurban / Shutterstock

Au nord de la Russie, deux oursons polaires et âgés de seulement un an ont reçu de la nourriture de la part des employés du gisement de gaz de Kharasavey. Pour éviter que les petits ours ne s’habituent à la présence humaine, des biologistes ont décidé qu’il serait mieux pour eux de les relâcher dans la nature, pour qu’ils retrouvent leur indépendance.

Les oursons ont donc été transportés par avion à plus de 600 kilomètres du village où ils ont été nourris. Pour qu’ils puissent bien s’adapter à la vie sauvage, les scientifiques ont pris soin de les relâcher avec 200 kg de nourriture. Les oursons avaient également des appareils GPS qui permettaient aux biologistes de les suivre et de s’assurer qu’ils étaient en bonne santé.

Les oursons sont revenus dans le village

Cependant, les chercheurs ont perdu la trace des oursons, qui ont rongé leurs appareils électroniques. Contre toute attente, ces derniers sont revenus dans leur village d’origine, après avoir parcouru près de 600 kilomètres.

« Les frères semblaient être en très bonne forme à leur retour. Ils avaient clairement trouvé assez de nourriture, leur fourrure avait également l’air beaucoup plus propre. Dès qu’ils sont arrivés, ils sont allés se cacher dans le même quartier calme du village où ils avaient l’habitude de se cacher. Même les chiens ont à peine aboyé quand ils sont revenus », a raconté Andrey Boltunov, un zoologiste qui a participé à l’opération pour relâcher les oursons dans la nature.

Cette détermination prouve que les oursons se sont attachés aux humains, mais aussi qu’ils sont parfaitement capables de vivre dans leur milieu naturel et de se nourrir correctement. Pour cette raison, les scientifiques vont à nouveau relâcher les oursons dans la nature. Cette fois-ci, les animaux seront transportés dans la réserve naturelle de Gudansky, à 125 kilomètres du village. Le trajet étant difficile entre les deux lieux, les deux oursons ne devraient pas réussir à revenir.

Crédit photo : Evaurban / Shutterstock

Les oursons doivent vivre dans la nature

Si les biologistes ne veulent pas que les deux oursons restent près des humains, c’est pour une question de sécurité. En effet, les ours restent des animaux sauvages qui peuvent être très dangereux pour l’homme. Si les chercheurs souhaitent garantir la sécurité du village, ils veulent avant tout veiller au bien-être des oursons. Les ours polaires sont des animaux en voie de disparition et pour cela, les biologistes aimeraient donner une chance à ces petits de vivre seuls et loin des hommes, pour qu’ils puissent se reproduire.

« Nous avons juste perdu une bataille. Les oursons ont montré leur capacité exceptionnelle à survivre dans la nature, mais le lien avec les humains était plus fort. Nous aurons une autre discussion sur ce qui peut être fait pour rompre ce lien », a confié Andrey Boltunov.

Le second transport des oursons vers leur nouveau lieu de vie devrait être effectué dès la semaine prochaine.

Source : Géo
Bouton whatsapp