Stupeur sur les plages françaises, où le baliste effraie les baigneurs en leur mordant les jambes

Bouton whatsapp

Le baliste sème la pagaille actuellement sur les côtes françaises, n’hésitant pas à mordre les jambes des vacanciers qui se jettent à l’eau.

Le baliste sera-t-il le cauchemar des baigneurs cet été ?

À voir aussi

Ce poisson « mordeur », venu d’eau chaude, est particulièrement présent sur les côtes méditerranéenne et atlantique en cette période estivale, au grand dam des baigneurs qui craignent pour leurs jambes.

Un baliste (image d'illustration). Crédit photo : Istock

Le baliste effraie les baigneurs sur les côtes françaises

Nos confrères de Sud-Ouest rapportent ainsi qu’une quarantaine de personnes ont été mordues sur une plage d’Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) le 8 août. Preuve que le carnassier, muni de 14 dents en haut et 8 en bas, a de l’appétit.

Selon Arnaud Mandement, directeur général des services de la ville, il s’agit d’une « première ». « En Atlantique, il y a habituellement des piqûres de vives et de méduses, mais pas de morsures de balistes », précise ainsi l’intéressé, interrogé par le Figaro.

Crédit photo : Une plage d'Hendaye (Image d'illustration). Crédit photo : Istock

Repéré sur la Côte d’Azur, au Pays basque, ou encore dans la baie de Paimpol (Côtes-d’Armor), le Balistes Capriscus s’attaque d’ordinaire aux mollets et aux chevilles des nageurs, s’il se sent menacé.

Pas de panique tout de même car sa morsure, bien que douloureuse, ne représente aucun danger pour l’homme.

Ses « mâchoires très puissantes » peuvent toutefois surprendre explique pour sa part Pascal Romans, conservateur du Biodiversarium, à nos confrères du Figaro.

Selon lui, le baliste - qui peut mesurer entre 40 et 50 cm pour un poids de 2 à 3 kg - est « assez fin » et « de couleur gris bleuté ». Il possède une paire « d’yeux très expressifs » et « des nageoires très pointues ». Il est en outre « assez têtu et tenace » et peut « notamment être agressif » en période de reproduction, ce qui coïncide avec les vacances estivales.

Amis baigneurs, soyez donc vigilants si vous tenez à vos jambes car le baliste rôde !

Source : Le Figaro
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter