« Ils l'ont empoisonné » : ce jeune adolescent est inconsolable après la mort de son chien

1 164partages
Bouton whatsapp

Un jeune garçon colombien a vécu une terrible épreuve suite à la mort de son fidèle compagnon à quatre pattes. Récit.

On ne le répétera jamais assez mais la perte de son animal de compagnie s’avère extrêmement douloureuse.

Carlos Díaz peut en témoigner !

Ce jeune adolescent de 15 ans, qui réside à San Francisco dans la région de Cundinamarca (Colombie), a récemment eu la douleur de perdre son chien Toño.

L’animal a été retrouvé mort empoisonné après avoir disparu pendant quelques jours, croit savoir le quotidien local El Tiempo.

Crédit photo : @lagranjadelborrego

Il écrit un message poignant à son chien, mort empoisonné

Très actif sur les réseaux sociaux, où il a l’habitude de raconter sa vie à la ferme familiale sous le pseudonyme d’El Borrego, le jeune garçon a cette fois écrit un message poignant en hommage à son chien parti trop tôt et désormais au « ciel ».

« Merci à tous ceux qui m'ont soutenu, à ceux qui ont partagé les vidéos que nous avons faites de Toño. Malheureusement, il a été empoisonné. Cela arrive dans les campagnes : on retrouve parfois des chiens morts, c'est pourquoi nous devons être vigilants », a-t-il ainsi déclaré, sur Instagram.

Dans une seconde publication aussi belle qu'émouvante, l’adolescent a partagé une compilation des plus beaux moments qu’il a vécus avec son chien à travers une vidéo poignante, où l’on entend notamment la célèbre chanson « Yo soy tu amigo fiel », interprétée par Ricardo Murguia.

« Toujours amis car maintenant, tu veilles sur moi depuis le ciel », peut-on lire en légende de ce post.

Touchés par ses mots forts ainsi que par l’épreuve qu’il traverse, de nombreux anonymes et autres célébrités colombiennes (dont la présentatrice de télévision Laura Acuña) lui ont témoigné tout leur amour.

Des témoignages de soutien qui ont dû redonner du baume au cœur de Carlos et apaiser ainsi quelque peu sa douleur.

Crédit photo : @lagranjadelborrego

Source : El Tiempo
Bouton whatsapp