Ils se retrouvent assis à côté d'un chien de soutien dans un avion et vivent un véritable cauchemar

Un couple demande à être remboursé après avoir passé un vol assis à côté d’un chien qui ronflait et qui sentait mauvais. 

Les aléas du voyage en avion ! Plus tôt ce mois-ci, Gil et Warren Press, un couple originaire de Nouvelle-Zélande, ont demandé à être indemnisés par Singapore Airlines. La raison ? Les deux époux ont passé 13 heures de vol à côté d’un chien de soutien émotionnel bruyant et qui sentait mauvais. Comme le précise Insider, les passagers ont fini par changer de siège car la situation était trop difficile à supporter.

Tout a commencé lors de la première étape de leur voyage entre Paris et Singapour. Alors qu’ils montent dans l’avion, Gil et Warren se rendent compte qu’ils sont assis à côté d’un passager accompagné de son chien de soutien émotionnel

«J’ai entendu un gros grognement. Je pensais que c’était le téléphone de mon mari, mais nous avons baissé les yeux et nous avons compris que c’était le chien qui respirait», a indiqué Gil Press au média Stuff.

Mais la situation est devenue insupportable lorsque le toutou a commencé à émettre des flatulences à mi-chemin du voyage. Mais ce n’est pas tout ! La boule de poils occupait une partie de l’espace pour les jambes de Warren : «Mon mari portait un short et recevant la salive du chien sur sa jambe».

Crédit Photo : Istock

Le couple réclame le remboursement de ses billets

Finalement, le couple s’est plaint auprès d’une hôtesse de l’air, qui a fini par lui offrir deux sièges situés à l’avant de la classe économique et qui étaient réservés au personnel de cabine.

La compagnie aérienne a également promis aux deux époux de les contacter après l’atterrissage. Le hic ? Les passagers n’ont reçu aucune nouvelle de la part de l’entreprise.

C’est dans ce contexte que Gil a décidé d’envoyer une plainte par courrier électronique. Conséquence : elle a reçu deux bons de voyage d’une valeur de 110 euros. Une offre jugée inacceptable par le couple, qui réclame un remboursement intégral de ses billets d’avion : «Nous n’avons pas eu l’expérience pour laquelle nous avons payé», a expliqué Gil.

Crédit Photo : Getty Images

De son côté, la compagnie aérienne a fini par présenter ses excuses : « Singapore Airlines s'efforce d'informer les clients susceptibles d'être assis à côté d'un chien d'assistance avant l’embarquement », a déclaré un porte-parole de la compagnie.

Avant d’ajouter : « Nous nous excusons sincèrement car cela n'a pas été le cas dans cette affaire et nous travaillerons avec nos équipes de l'aéroport pour veiller à ce que cette lacune ne se reproduise pas à l’avenir».

Source : Insider
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.