Un rarissime cas de rage canine détecté chez un chien qui a mordu plusieurs personnes, en Île-de-France

Bouton whatsapp

Un chien décédé, qui aurait été rapporté de l'étranger, avait la rage et a mordu plusieurs personnes en Île-de-France.

La rage serait-elle de retour en France ?

S’il est encore trop tôt pour le dire, l’existence d’un cas rarissime détecté en région parisienne a de quoi faire frémir, d’autant que le chien enragé, qui provenait manifestement de l’étranger, n’a pas hésité à mordre plusieurs personnes.

Image d'illustration. Crédit photo : Istock

Un cas de rage détecté chez un chien provenant de l’étranger

« L’Institut Pasteur a confirmé jeudi (27 octobre) un cas de rage chez un chien de type croisé Husky détenu dans un refuge d’Évry-Courcouronnes dans l’Essonne (91) » indique ainsi le ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

« L’animal a développé les premiers signes le 19 octobre et est mort le 25 octobre. Pendant toute la période de contagiosité (jusqu’à 15 jours avant les premiers signes), le chien est resté dans le refuge, seul dans son box », précise le ministère qui ajoute que le canidé « avait contracté la rage avant son arrivée au refuge (…) au vu de la période d’incubation ».

Selon les premiers éléments dont disposent les autorités, « ce chien aurait pu être importé illégalement du Maroc, pays où la rage circule à l’état endémique ».

Image d'illustration. Crédit photo : Istock

Le ministère de l’Agriculture précise par ailleurs que les personnes ayant été mordues par l’animal « ont été rapidement prises en charge par le centre antirabique de l’Institut Pasteur, qui leur a administré un traitement prophylactique post-exposition, très efficace ».

D’autres personnes identifiées comme ayant été exposées au chien ont également été contactées par l’Agence régionale de santé de l’Île-de-France qui les a orientées vers une consultation dans un centre antirabique.

Pour rappel depuis 2001, la France est officiellement reconnue indemne de rage mais la maladie continue de circuler dans de nombreux pays, notamment sur les continents asiatique et africain.

Source : AFP
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter