Cette femme fait de son vitiligo un art et se peint le corps

Bouton whatsapp

Alors qu’Amara Aleman découvre qu’elle est atteinte de vitiligo en 2017, elle décide de devenir une source d’inspiration pour les autres. Zoom.

Pas toujours facile de s’accepter, surtout lorsque l’on a une différence physique. Ce fut le cas d’Amara Aleman qui a découvert en 2017 qu’elle était atteinte de vitiligo. Une maladie qui commence à apparaître en général vers l’âge de 20 ans et qui se manifeste par une dépigmentation de la peau. Les causes du vitiligo sont génétiques.

@amara_artspots Replying to @ianthebest73 @fentybeauty #thenextfentyface also one on the back of my neck #vitiligo #artspots #bodypaint I'm A Girl You Can Hold IRL - ML Buch

L’art comme thérapie

À 28 ans aujourd’hui, Amara Aleman a su en quelques années devenir une icône du Vitiligo et de l’acceptation de soi. Alors qu’elle avait du mal à s’aimer la jeune femme a décidé de prendre le contrôle de sa maladie et d’en faire quelque chose de positif. Elle a donc réalisé des vidéos sur TikTok où elle fait de sa maladie un art. Comment ? Chaque jour, elle peint à l’aide de peinture les contours de ses traces de dépigmentation.

Des œuvres sur son corps qui permettent de mettre en valeur son vitiligo. Interrogée par BuzzFeed, elle a raconté : "Je travaillais comme danseuse au théâtre... et j'ai complètement arrêté de danser. Je ne connaissais personne d'autre atteint de vitiligo dans ma vie, et je ne pensais pas que mes amis ou ma famille comprendraient."

@amara_artspots Replying to @filippa_12304 for you #vitiligo #artspots #bodypaint #red original sound - OBEEHAVE

Une source d’inspiration

La jeune femme raconte qu’elle a rencontré un partenaire qui a changé sa vie : "La relation m'a vraiment permis de puiser dans ma créativité d'un environnement beaucoup plus aimant et accepté. J'ai toujours été très créative, donc l'idée de créer de l'art avec ma peau est venue naturellement, mais une fois que j'ai vu la réception en ligne et lu les commentaires à quel point cela affectait positivement les personnes atteintes de la maladie, le projet s’est dessiné." 

Devenue une véritable source d’inspiration, la jeune femme a déclaré que cet art était devenu un exutoire pour elle : "Je partage ces looks parce que c'est une thérapie pour moi, c'est un exutoire à créer et j'aime vraiment le faire. Et chaque fois que je reçois un commentaire de quelqu'un qui a le vitiligo ou qui connaît quelqu'un avec la maladie disant qu'il est inspiré par mon art, c'est presque surréaliste." Pour rappel, environ 1% de la population mondiale serait touchée par le vitiligo, soit 70 millions de personnes.

 
Crédit : amara_artspots

Crédit : amara_artspots

Crédit : amara_artspots

Source : Bored Panda
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter