14 sublimes photos de femmes qui posent, totalement décomplexées, avec leurs adorables enfants !

Par
1 284
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le corps d’une femme après une grossesse marque le début d’une nouvelle vie, celle d’une maman. Le quotidien change et le corps le fait bien savoir. Le ventre est marqué par la grossesse. Des vergetures apparaissent et glorifient, en quelques sortes, une transition importante dans la vie de certaines femmes. En effet, ces marques inscrites sur les corps des mamans racontent des histoires, touchantes, parfois drôles mais souvent aussi tristes qu’émouvantes.

Avec le projet 4th Trimester Bodies, la photographe américaine Ashlee Dean Wells a décidé de sublimer les corps de ces mamans qui ont donné la vie en compagnie de leurs progénitures et c’est vraiment très beau à regarder : « C’est important pour moi de représenter les femmes telles qu’elles sont. Avoir des vergetures et des cicatrices ne nous rend pas moins beaux. » telle est la devise de cette photographe de talent.

Voici ses clichés et les histoires des femmes qu’elle a immortalisées :

1. Ambre.
Ambre est maman de deux enfants : William et Audrey. Mais Ambre a également perdu trois enfants suite à des fausses couches. Faire cette séance photo était une manière pour elle de briser le silence autour d’expériences aussi douloureuses que celle-ci.

Lou est maman de quatre enfants. Elle a également eu une fille, Jade, morte née. Elle est actuellement enceinte de son cinquième enfant. Elle explique : « le corps d’une femme montre son histoire et ce qu’elle a vécu. J’adore mon corps ».

3. Heather R.
Voici Heather et sa fille de deux ans: Ramona. Suite à une grossesse et un accouchement compliqué, Heather tente actuellement de sortir de sa dépression post accouchement et de son anxiété. « Célébrer les mères, leurs expériences et leurs corps est quelques chose de primordial » d’après elle.

4. Morgan.
Morgan est tombée enceinte de sa fille, Lola, à l’âge de 17 ans. Elle a dû faire face aux jugements des médecins qui ne respectaient pas ses choix de vie et son désir d’être maman si jeune. Elle a subi une dépression durant sa grossesse et souhaite sensibiliser les femmes à ce sujet. Quant à son corps, Morgan, l’aime comme il est : « Je me sens vraiment l’aise avec mon corps. Mais je vois tellement de mamans de mon âge qui sont obsédées par leur poids après leurs grossesses. »

5. Coral.

Cette jeune femme a donné naissance à sa fille, Raleigh Rose, chez elle avec l’aide de son mari, même si son médecin lui avait déconseillé. Elle a voulu se joindre à ce projet de photographies pour « célébrer le corps de toutes les mamans. »

6. Nathan.

Nathan est transgenre. Durant sa transition, il a tenu à garder son utérus afin de pouvoir réaliser son rêve d’avoir un enfant. Quand il est tombé enceinte de sa fille, Anaya, il était le plus heureux ! La photographe explique : «Quand Nathan est tombé enceinte, il pensait être le seul transgenre dans ce cas. Mais en faisant des recherches sur internet, il s’est rendu compte qu’il n’était pas seul et il a trouvé des gens qui le comprenaient. Si son histoire peut aider d’autres personnes dans son cas à se sentir bien dans leur peau, il soutient ce projet de photos ».

7. Lauren.
Voici Lauren et ses enfants : Trey, Logan et Lillee. Après une césarienne, une dépression après l’accouchement et des problèmes d’allaitement, Lauren trouve qu’un projet de photographie comme celui-ci est nécessaire pour toutes les mamans.

8. Ashley.
 
Ashley a connu une récupération bien difficile suite à son accouchement et la déchirure vaginale qu’elle a subie en donnant naissance à Dylan, son fils ainé. « J’avais peur de parler de cette expérience après l’accouchement. Je ne pouvais pas m’empêcher de pleurer en l’évoquant. Puis, j’ai trouvé une communauté de femmes sur internet qui partageaient leurs expériences et ça m’a beaucoup aidé. » explique-t-elle, aujourd’hui sereine et heureuse dans sa vie.

9. Diana.
Diana a eu une grossesse et un accouchement sans complication pour son fils Gilberto. C’est quelque chose qui mérite également d’être sublimé dans une séance photo.

10. Vanessa.
L’attente de la maternité n’a pas été simple pour Vanessa. Duran sa grossesse, les médecins ont pensé que ses filles jumelles, Elliana Grace Lillian Faith, ne survivraient pas. Mais les deux adorables enfants sont aujourd’hui bel et bien là, en bonne santé. Vanessa a également subi une double mastectomie à cause d’une mutation génétique risquée. Aujourd’hui, elle a accepté de faire cette séance photo pour que ses filles se rendent compte qu’elles sont toutes les trois des combattantes revenant de loin.

11. Jessica.
Jessica a deux filles, et la fausse couche qu’elle a subie avant de leur donner naissance l’a amené à se joindre au projet pour sensibiliser sur les situations des femmes qui passent par ces expériences très douloureuses. C’est pourquoi elle pose avec une pancarte qui indique : « J’ai fait une fausse couche ».

12. Cara.
Avant de donner naissance à sa fille, Charlotte Ann, Cara a fait face à ses problèmes mentaux, sa toxicomanie et ses automutilations… Charlotte a même dû être placée en famille d’accueil durant un moment, loin de Cara. Cette maman revient donc de loin également mais elle tente à présent d’entretenir une relation seine avec sa fille. Ashlee Dean Wells explique « Cara a longtemps hésité à participer à mon projet. Elle avait peur que ses démons reviennent la hanter en ressassant le passé. Au final, elle a tenu à briser les tabous et la stigmatisation qu’on se fait sur la maternité et les maladies mentales. » C’est une initiative qui fait de Cara une femme courageuse, prête à affronter les jugements.

13. J. Ariel.
Maman de deux petites filles, Ariel a vécu sa grossesse dans l’inquiétude. La jeune femme n’était pas sure d’être faite pour ce rôle et s’est beaucoup remise en question. Elle explique sa participation au projet : « Non seulement en tant que mère, mais aussi en tant que femme afro-américaine, j’estime qu’il est important de montrer à mes filles que ce sont nos corps. Qu’ils sont faits ainsi, qu’on peut les aimer peu importe comment ils sont faits et la façon dont ils changent au cours du temps. »

14. Phoebe.
 
L’accouchement de Phoebe a été compliqué et elle a mis beaucoup de temps pour récupérer par la suite lors de son séjour à l’hôpital. Aujourd’hui, elle et son enfant se portent très bien. C’est une sacrée victoire pour eux !
Une femme perd son chat sur une aire d'autoroute et le retrouve un mois après !
Source : Upworthy
Commentaires