À Dax, le premier village pour les personnes atteintes d'Alzheimer a ouvert ses portes

42Kpartages

Officiellement prévue au mois d’avril mais retardée à cause du Covid-19, l’ouverture du premier village pour les malades d’Alzheimer a eu lieu la semaine dernière.

Crédit photo : Village Landais Alzheimer

À Dax, dans les Landes, un village pas comme les autres a ouvert ses portes.

Étendu sur cinq hectares, il est dédié aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. C’est l’ancien député Henri Emmanuelli qui est à l’origine de cette idée, inspiré par le village d’Hogewey aux Pays-Bas.

Offrir un mode de vie normal aux résidents

Pour permettre aux personnes de vivre comme tout le monde, de nombreuses structures ont été installées, comme un café-restaurant, une salle de spectacle, un magasin d’alimentation ou encore un salon de coiffure.

D’autres établissements ouvriront prochainement leurs portes comme une médiathèque, un auditorium et un centre de santé.

Crédit photo : Gaizka Iroz / AFP

Dans le village, tous les symboles médicaux ont été supprimés. Ainsi, aucune blouse blanche n’est visible. Pour traiter les malades, les activités thérapeutiques remplacent l’approche médicamenteuse.

« Ici, les personnes démentes vont mener une vie active. Elles trouveront une forme d’intégrité sociale et humaine. Elles feront leurs courses, iront chez le coiffeur, au bistrot, au resto, au théâtre. Elles prendront du plaisir, ce qui constitue une forme de thérapie extraordinaire », a confié Jean-François Dartigues, professeur au CHU de Bordeaux.

Le village pourra accueillir 120 malades

Le village est destiné à tous les malades d'Alzheimer, quelque soit le stade d’évolution de leur maladie.

Seize maisons de 300 m2 ont été construites dans quatre quartiers différents. Chaque unité d’habitation pourra accueillir jusqu’à 7 ou 8 résidents.

Crédit photo : Gaizka Iroz / AFP

Centré sur le bien-être, le dispositif va permettre aux patients de garder leurs repères quotidiens tout en maintenant leurs rapports sociaux avec leurs proches.

Pour préserver les capacités cognitives des malades, un potager et une mini-ferme seront à disposition.

Véronique Guiné a fait visiter le village à sa maman de 84 ans. « Elle a trouvé l’endroit très bien, elle a été très attentive à l’accueil. Ce qui a marqué ma mère, et ce qu’elle a dit à plusieurs reprise, c’est ''Qu’est-ce que ces gens là sont gentils. Je vais être bien ici’’ », confie-t-elle.

Crédit photo : Gaizka Iroz / AFP

Les résidents seront encadrés par un grand nombre de personnels de santé, comme des médecins, infirmiers, psychologues ou ergothérapeutes. Des animateurs ainsi que des bénévoles seront également présents et pourront proposer des activités, comme des concerts, de la peinte ou de la lecture.

En France, 900 000 personnes sont atteintes d’Alzheimer et la barre du million pourrait être atteinte en 2020.

Pour le moment, le village a accueilli 32 résidents. 90 personnes devraient arriver entre juin et juillet, et l’effectif sera complet au mois de septembre.

Plus d'articles