73% des Français favorables à un référendum sur le droit des animaux

20Kpartages

2020 sera une année charnière pour la défense des animaux. C’est en tout cas ce que l’on peut raisonnablement espérer quand on voit le souhait grandissant de la population française à améliorer leurs conditions de vie et d’élevage.

Crédit : Karepa / Adobe

Publicité

En effet, un sondage réalisé ces derniers jours par le célèbre institut Ifop pour le site d’information spécialisé sur les chiens Caniprof révèle que 73% des personnes interrogées soutiennent l’idée d’un référendum sur les droits des animaux et son ainsi favorables à ce que le gouvernement prenne des mesures pour leur protection. Toujours dans ce sens, 71% des électeurs affirment même être volontiers prêts à signer la pétition nécessaire à la validaton de la procédure de référendum d’initiative partagée (RIP). Pour rappel, début juillet, ce projet a été lancé par plusieurs dirigeants de grandes entreprises. Il est depuis encouragé et conforté par de nombreuses personnalités à l’instar de l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot, le journaliste Hugo Clément, le photographe et réalisateur Yann Arthus-Bertrand ou encore l’actrice Juliette Binoche.

Bientôt un droit quotidien au plein air pour les animaux d’élevage ?

L’un des points les plus importants du sondage concerne notamment l’élevage industriel, un véritable fléau pour celles et ceux qui luttent pour le bien-être animal. Et visiblement, les différentes campagnes de sensibilisation de ces dernières années ont eu un impact significatif car 87% des Français pensent que les animaux d’élevage doivent avoir un accès quotidien au plein air. Dans le même temps, 73% des sondés souhaitent également que l’élevage d’animaux en cage soit tout simplement interdit. Idem pour l’abolition de l’élevage des animaux à fourrure, dont le triste sort, qui fait régulièrement la une des médias du monde entier, récolte 68% des voix.

Crédit : Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

Mais l’étude organisée par l’Ifop ne s’arrête pas là et va encore plus loin en traitant plus largement de la question des droits des animaux. Par exemple, 75% des personnes interrogées affirment être pour la fin des tests réalisés sur les animaux en laboratoire, une expérimentation malheureusement encore trop répandue, notamment en ce qui concerne les cosmétiques. Autre pratique cristallise cette envie de changement, le déterrage des renards et des blaireaux dans leurs terriers et la chasse à courre. L’enquête rapporte que 67% des Français y sont farouchement opposés. Enfin, dernier sujet aborder dans le sondage: l’interdiction des spectacles avec des animaux sauvages de type lions, tigres, éléphants etc. Les positions sont plus mitigées mais avec 57% des voix contre, la majorité y est tout de même réfractaire.

Source : 20 Minutes
Plus d'articles
À lire aussi