Il récupère son chien à 450 kilomètres de chez lui, 8 ans après sa disparition, pour des retrouvailles très émouvantes

3 495partages

Vous connaissez sans doute le célèbre proverbe selon lequel « l’espoir fait vivre. » Eh bien l’histoire que vous allez découvrir à travers cet article en est la preuve ! En effet, un habitant de la ville écossaise d’Hamilton qui avait perdu l’un de ses chiens en 2012 vient d’apprendre qu’il avait été retrouvé 450 kilomètres plus au sud, à Birmingham, en Angleterre.

Crédit : Alexander Lawrie

Publicité

Tout a commencé il y a 8 ans, quand Stevie Rodger (42 ans) s’aperçoit que ses chiens, deux bergers allemands croisés avec des malamutes de l’Alaska, sont sortis de son terrain. Il part à leur recherche et les retrouve dans un champ voisin en compagnie de nombreux montons.

Malheureusement, avant qu’il puisse les récupérer pour les ramener à la maison, l’agriculteur propriétaire du troupeau a fait usage de son arme en tirant sur Kavik et Konan pour les faire fuir. Lors son acte complètement disproportionné, le berger a blessé le premier et abattu le second, sous les yeux de leur maître. Dans la panique, Kavik, malgré son jeune âge, a réussi à s’en sortir mais restait alors introuvable depuis ce jour.

Des retrouvailles à 450 kilomètres du lieu de disparition

Pendant des semaines et des mois, la peine et le manque ont poussé Stevie et ses proches à mettre tout en œuvre pour tenter de retrouver leur chien qui avait survécu, sans succès. Finalement, lui-même, sa femme Sarah Moonie et leurs trois enfants ont donc dû faire face à une double perte particulièrement difficile à digérer. Mais après des années de deuil et de chagrin, Stevie a reçu mardi soir un appel dont il se souviendra sans doute toute sa vie.

Au bout du fil, un volontaire du refuge Lost Dogs de Birmingham, situé à environ 450 kilomètres de chez lui, qui lui annonce avoir retrouvé un chien correspondant à la description faite sur l’avis de recherche de Kavik.

Dès le lendemain, il prend la route pour des retrouvailles qui semblent totalement inattendues mais qui vont pourtant s’avérer bien réelles. Dès son arrivée sur place, après près de 5 heures de route avec une excitation extraordinaire, Stevie a tout de suite reconnu Kavik, alors âgé de 10 ans.

Crédit : Alexander Lawrie

Crédit : Alexander Lawrie

« Honnêtement je n’arrivais pas à y croire lorsque j’ai reçu cet appel me disant que Kavik avait été retrouvé. Il n’avait que 18 mois quand il a disparu et franchement on l’a cherché tellement longtemps qu’on n’imaginait pas le revoir un jour. J’ai passé la nuit à regarder de vieilles photos de lui en me disant ‘ça ne peut pas vraiment être lui’. Au petit matin, j’ai sauté dans la voiture et j’ai roulé jusqu’à Birmingham sans m’arrêter, ne sachant toujours pas si c’était bien lui. Mais quand je suis enfin arrivé je l’ai instantanément reconnu et j’ai fondu en larmes. Il a couru vers moi et a commencé à me lécher comme si on ne s’était jamais quitté. C’était un moment très émouvant. C’est vraiment fou qu’il ait pu survivre pendant huit ans et qu’on puisse le ramener à la maison aujourd’hui » a confié Stevie au média britannique Metro. Bien qu'en malnutrition et assez faible, Kavik a pu être rapidement remis sur pied grâce des soins et se porte maintenant très bien.

Impressionnant n’est-ce pas ?

Source : Metro UK
Plus d'articles