À 100 ans, cette ancienne couturière a fabriqué 200 masques en tissu pour la Croix-Rouge

67Kpartages

Amélie Barezzani est une ancienne couturière qui fêtera ses 101 ans le 24 mai prochain. Pour se rendre utile, elle a décidé de confectionner des masques en tissu pour les soignants.

À Cran-Gevrier, en Haute-Savoie, Amélie Barezzani fabrique des masques. Cette femme de 100 ans vit chez son fils et sa belle-fille, Jean et Paulette. Si elle habite maintenant en Auvergne, elle est originaire de Lombardie, la région italienne la plus touchée par le coronavirus. Pour aider durant la pandémie, cette ancienne couturière confectionne des masques en tissu pour les soignants.

Amélie, 100 ans, et sa belle-fille Paulette. Crédit photo : Le Parisien / Serge Pueyo

« Je veux rendre service. J'ai toujours eu l'habitude de travailler, alors je continue. Je suis contente de me rendre utile en fabriquant ces masques. J'ai toujours eu du courage, et surtout du moral », explique Amélie. Avec sa machine à coudre et sa paire de ciseaux, la centenaire a déjà fabriqué 200 masques pour la Croix-Rouge. Elle s'apprête également à en donner à la mairie d'Annecy, qui lui a fait une commande.

Crédit photo : Shutterstock / Danilova Janna

Pour réaliser tout ce travail, Amélie est aidée par Paulette. À 74 ans, cette dernière affirme être encouragée par la motivation de sa belle-mère. « Elle est extraordinaire ! Même à 100 ans, c'est elle qui me pousse. Dès le matin, elle me dit : Allez, aujourd'hui on travaille ! », s'exclame Paulette. « Tant que j'aurai les yeux ouverts, je continuerai de travailler. À 100 ans, j'ai encore toute ma tête et mes jambes. Si vous voulez, vous pouvez revenir le 24 mai fêter avec moi mes 101 ans ! », conclut la couturière.

Source : Le Parisien
Plus d'articles