À 68 ans, elle décroche sa ceinture noire de karaté et démontre que rien n'est impossible

Bouton whatsapp

Du haut de ses 68 ans, une férue de karaté vient de décrocher sa ceinture noire à Marmande (Lot-et-Garonne). Une belle victoire personnelle qui comble de joie la principale concernée et son mentor.

Crédit Photo : istock

Monique Perrotto est une véritable battante. La raison ? Du haut de ses 68 ans, elle vient de décrocher sa ceinture noire de karaté, rapporte le Républicain.

Comme le précise l’hebdomadaire aquitain, la sexagénaire a relevé ce défi dans un karaté club situé à Marmande, dans le Lot-et-Garonne. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’obtention de ce nouveau grade comble de joie la principale concernée.

«C’est un immense honneur pour moi. C’est aussi un accomplissement car je m’étais fixé cet objectif. Je ressens une grande fierté», a indiqué Monique Perrotto au site d’information.

Sans réelle surprise, son professeur, Jean-Luc Dubourg, s’est empressé de féliciter sa protégée lors de la cérémonie : «C’est un honneur pour moi de partager ce moment avec Monique, devant vous tous», a-t-il confié.

«Elle est un exemple d’abnégation»

Celle qui pratique cette discipline depuis de nombreuses années a sué sang et eau pour en arriver là. Au cours de sa carrière sportive, la karatéka a subi plusieurs opérations du pied, l’obligeant ainsi à faire une pause d’une dizaine d’années.

Malgré les difficultés, Monique n’a jamais baissé les bras, notamment grâce au soutien de son mentor : «Je dois beaucoup à Jean-Luc. Il est un entraîneur hors pair. Il a toujours cru en moi. Je ne le remercierai jamais assez».

De son côté, Jean-Luc Dubourg ne tarit pas d’éloges sur son élève et amie : «Elle est un exemple d’abnégation. Cela me donne des frissons de lui décerner cette ceinture. Elle n’oubliera jamais ce moment», a-t-il déclaré à nos confrères.

Aujourd’hui, Monique envisage de poursuivre cette activité encore longtemps.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter