À bord d'un avion, une femme hystérique scotchée à son siège après avoir tenté d'ouvrir la porte en plein vol

1 879partages

Voilà une scène complètement insolite venue tout droit des États-Unis ! Sur un vol d’américain Airlines, une femme a été littéralement scotchée à son siège après avoir essayé d’ouvrir la porte en plein vol !

Aux grands maux, les grands remèdes ! On le sait, lorsqu’il s’agit de sécurité, les Américains ne font jamais dans la demi-mesure, quitte à s’attirer quelques critiques. La preuve avec cette histoire complètement insolite qui s’est déroulée à bord d’un vol de la compagnie American Airlines.

TikTok / lol.ariee

Le vol, d’une durée de deux heures, ralliait la ville de Fort Worth au Texas à la ville de Charlotte en Caroline du Nord. À la moitié du trajet, l’équipage a dû s’opposer à la férocité et à l’hystérie d’une passagère qui souhaitait absolument sortir de l’avion, alors que celui-ci était en plein vol.

Une passagère scotché sur son siège en plein vol

Elle a commencé par s’en prendre aux membres de l’équipage, essayant de les griffer et de les mordre, tout en criant qu’elle voulait sortir. Elle a alors tenté d’ouvrir la porte de l’avion

Face à cela, afin d’assurer la sécurité de tous les autres passagers de l’avion, les membres de l’équipage n’ont eu d’autres choix que d’immobiliser la passagère hystérique. Comment ? En la scotchant littéralement à son siège avec un gros ruban adhésif bien solide. Ils lui ont même scotché la bouche pour l’empêcher de crier. La passagère, qui voyageait en première classe, aurait été prise d’une véritable dépression nerveuse à bord de l’avion selon la compagnie.

TikTok / lol.ariee

Un des passagers a filmé le moment où les passagers quittaient l’avion lorsque celui-ci avait enfin atterri. Il filme sa sortie et oriente son téléphone vers la femme en question, que l’on peut voir complètement attaché à son siège, en train de supplier qu’on la libère. La vidéo est à découvrir en tête d'article.

Critiquée sur les réseaux sociaux, la compagnie aérienne a justifié son acte dans l’intérêt de la sécurité de tous les passagers et de tout l’équipage, en attendant que l’avion atteigne la destination.

Source : Unilad