À leurs risques et périls, ces guépards traversent une rivière en crue fréquentée par des crocodiles

6 633partages

Cap aujourd'hui sur l'Afrique avec une série de photos animalières qui vaut le détour.

L’avantage lorsque l’on est photographe animalier, c’est que l’on peut assister à des scènes grandioses, en tant que témoin privilégié du règne animal.

Et ce n’est pas Arnfinn Johansen et Buddhilini De Soyza qui viendront dire le contraire, eux qui ont eu la chance inouïe de voir un spectacle comme seule la nature peut nous offrir.

Alors qu’ils exploraient la réserve de Masai Mara (Kenya), ces derniers ont ainsi repéré une famille de guépards réunis, non loin de là, sur la berge de la rivière Talek.

Crédit photo : Media Drum Images / Buddhilini De Soyza

Comme l’ont raconté les photographes au site Bored Panda, les félins, habitués des lieux, s’apprêtaient à traverser le cours d’eau mais quelque chose semblait manifestement les faire hésiter.

Et pour cause, le niveau de l’eau, d’ordinaire assez bas, était soudainement monté à cause des inondations, faisant de cette rivière en crue un terrain de chasse idéal pour les crocodiles de la région.

Après une longue hésitation, trois premiers guépards adultes se sont finalement jetés à l’eau et ont entamé la périlleuse traversée. Ils ont finalement atteint, non sans mal, l’autre rive avant d’être rejoints par les trois plus jeunes spécimens.

Aux premières loges, Johansen et De Soyza ont alors immortalisé la scène, prenant soin de capturer les expressions faciales des guépards.

Et l’inquiétude que l’on peut lire sur les visages des guépards en dit long sur le danger de la traversée.

« Il n’y a quelque temps, un guépard s’est noyé ou a été tué par des crocodiles alors qu’il traversait cette même rivière. C’était donc vraiment risqué. Après avoir observé les lieux pendant un moment, les cinq guépards se sont lancés », a ainsi raconté Arnfinn Johansen, tout en précisant qu’il voyait bien à leur visage que les félins « n’aimaient vraiment pas » cette traversée.

Difficile de le contredire quand on voit les photos qui suivent.

Crédit photo : Media Drum Images / Buddhilini De Soyza

Crédit photo : Media Drum Images / Buddhilini De Soyza

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Media Drum Images / Buddhilini De Soyza

Crédit photo : Media Drum Images / Buddhilini De Soyza

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Media Drum Images / Buddhilini De Soyza

Crédit photo : Media Drum Images / Buddhilini De Soyza

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Crédit photo : Arnfinn Johansen

Source : Bored panda
Plus d'articles