À Marseille, les médecins alertent sur une reprise de Covid-19 dans la région

24Kpartages

Les médecins des hôpitaux de Marseille affirment qu’il y a une hausse de personnes testées positives au Covid-19. Ils craignent une nouvelle « catastrophe sanitaire » pour le mois d’août.

Un groupe de médecins marseillais demande aux autorités de prendre plus de mesures de protection car ils observent une recrudescence de cas de Covid-19 dans le département des Bouches-du-Rhône. Après la Guyane, la Gironde ou encore la Mayenne, ce département va-t-il basculer en « vulnérabilité modérée » ? C’est l’inquiétude des médecins.

Annie Levy-Mozziconacci, médecin à l’hôpital Nord de Marseille, a expliqué à nos confrères de BFMTV qu’il y a « un petit frémissement de l’augmentation des cas sur l’ensemble du territoire marseillais ». La hausse est très légère certes, mais il faut rester prudent, c’est ce que souhaitent les médecins.

La médecin ajoute : « Même si nous ne sommes pas particulièrement inquiets, nous avons quand même souhaité tirer la sonnette d’alarme pour plus de vigilance, car si on ne fait rien, compte tenu de la période estivale, on peut se retrouver en plein mois d’août avec, même si nous ne l’espérons pas, une catastrophe sanitaire ». Elle appelle à une création d'une cellule de vigilance. 

En effet, Marseille étant une ville très touristique, la période estivale arrivant, les médecins reprochent aux autorités leur manque de contrôles au port de la ville et aux aéroports. « Nous voyons que dans les aéroports, les gares maritimes, aucun contrôle ne se fait notamment des gens venant de zones rouges », explique Annie Levy-Mozziconacci.

« Mais pourquoi attendre ? »

Cependant, lors d’une interview pour la fête nationale du 14 juillet hier, Emmanuel Macron a indiqué que l’obligation que porter un masque dans les endroits clos allait entrer en vigueur à partir du 1er août : « Mais pourquoi attendre ? » questionne la médecin. En effet, l’incompréhension règne au sein du personnel médical.

« Je pense qu'on aurait pu aller plus rapidement en indiquant que dans les endroits clos, le port du masque est, dès lundi de la semaine prochaine, obligatoire », a déclaré le généticien Axel Kahn. Ce dernier ajoute que le confinement n’avait été annoncé seulement 24h à l’avance, or la mesure était bien plus contraignante.

Crédit : Stéphane Para

Dans une tribune publiée samedi dernier dans Le Parisien, plusieurs médecins dans toute la France rappellent aux Français qu’il est important de respecter les gestes barrières et de toujours porter un masque et alertent sur le retour de l’épidémie. En Angleterre, cette obligation sera imposée à partir du 24 juillet, tandis qu'en Belgique, cela fait déjà une semaine qu’elle y est.

Source : BFMTV
Plus d'articles