À Rennes, un bébé voit le jour dans un restaurant et gagne des pizzas gratuites à vie

685partages

En Bretagne, une femme a donné la vie dans une…pizzeria. Résultat : son bébé pourra manger des pizzas à vie dans le restaurant.

Le 16 août dernier, une scène surréaliste s’est déroulée dans une pizzeria située à Rennes : une femme a prématurément donné naissance à son bébé dans l’enceinte du restaurant aux alentours de midi.

Crédit Photo : Basilic&Co / Tripadvisor

« Elle était en panique, et s’est dirigée vers les toilettes, une minute après, elle est ressortie en criant », a raconté l’un des employés du restaurant à nos confrères de Ouest France. Face à cette situation, le jeune homme a alerté les secours mais le nourrisson était pressé de pointer le bout de son nez.

Crédit Photo : Ouest France

Par chance, un médecin était présent à ce moment-là. Sans surprise, il a rapidement pris les choses en main pour accueillir le nouveau-né dans les meilleures conditions possibles. Pour ce faire, il a utilisé des torchons et des tabliers propres réchauffés par les employés.

Atteinte de mutisme, la future mère ne pouvait pas communiquer avec le docteur. Le professionnel de santé a pu bénéficier de l’aide d’une amie de la maman appelée en visio. C’est dans ce contexte particulier qu’une petite fille a vu le jour.

Le nourrisson pourra manger des pizzas à vie

« Entre l’arrivée de la dame dans le restaurant et la naissance du bébé, il s’est passé quatre minutes à peine », a indiqué Louis Brocard, le patron de l’enseigne Basilic & Co. Le directeur, qui n’était pas présent au moment des faits, a pu visionner la scène grâce aux images capturées par les caméras de surveillance.

La fillette et la maman ont ensuite été prises en charge par les pompiers avant d’être conduites à l’hôpital : « J’ai appelé la maternité pour prendre des nouvelles », a confié le directeur.

Au vu de la situation, Louis Brocard a décidé d’offrir une récompense de taille à la fillette : « Elle aura le droit de manger à vie dans le restaurant ». De son côté, le médecin s’est vu offrir son déjeuner en guise de remerciement.

Source : Ouest France