À Tel Aviv, des centaines de pochons remplis de cannabis sont tombés du ciel

12Kpartages

Le jeudi 3 septembre dernier, les habitants de Tel Aviv ont cru rêver quand ils vont tomber du ciel des centaines de pochons remplis de cannabis. Mais cette scène absolument incroyable a pourtant bien eu lieu.

Crédit : florgolds / Twitter

En effet, cette pluie de marijuana est l’œuvre d’un mouvement qui lutte pour la légalisation du cannabis dans le pays. Ainsi, jeudi après-midi, les personnes présentent dans le centre-ville de Tel Aviv ont pu assister à cet événement unique. On apprendra plus tard que c’est précisément Green Drone, un groupe pro-légalisation particulièrement actif en Israël, qui est à la base de ce projet complètement fou et que les pochons ont été directement lâchés par des drones.

Via l’application de messagerie cryptée Telegram, certains membres de l’organisation ont déclaré qu’ils avaient « livré du cannabis depuis le ciel. » Et eux d’ajouter : « Il est l’heure, mes chers frères. Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, c’est le drone vert, qui lâche du cannabis depuis le ciel. Profitez mes frères, c’est votre guide mes frères, qui s’assure que nous avons tous assez d’amour. »

Les petits sachets ont atterri tout près de Rabin Square, un site très prisé pour les manifestations de rue et les rassemblements politiques. Conséquence, comme c’était sans doute l’objectif de Green Drone, la scène a rapidement attiré de dizaines personnes. Selon plusieurs témoins présents sur place au moment des faits, certaines d’entre elles courraient pour en ramasser le plus possible, plongeant les rues dans une frénésie rare.

Crédit : florgolds / Twitter

Crédit : florgolds / Twitter

Une scène qui pourrait bien se renouveler

De leur côté, la police locale et les autorités n’entendent pas laisser passer un tel acte. Une enquête a été ouverte et deux militants suspectés d’avoir piloté les drones qui ont livré le cannabis ont été arrêtés.

Pourtant, cette pluie de pochons de weed pourrait ne pas être un cas isolé. Et pour cause, le groupe Green Drone a fait savoir via ses canaux de communication que l’opération allait se renouveler chaque semaine dans différentes régions du pays à raison d’un kilo par semaine, divisé dans des sachets de 2 grammes. Le groupe motive son geste par le fait que la pandémie « requiert une nouvelle façon de penser et des méthodes innovantes pour apporter de la marijuana aux consommateurs. »

Affaire à suivre donc.

Crédit : florgolds / Twitter

Source : VICE
Plus d'articles