Afrique du Sud : un braconnier présumé, poursuivi par des rangers, fini piétiné par des éléphants

3 595partages

En Afrique du Sud, un homme suspecté d’être un braconnier est décédé ce samedi 17 avril, après avoir été écrasé par un troupeau d’éléphants.

Le week-end dernier, un braconnier présumé a perdu la vie dans le parc national Kruger, en Afrique du Sud. Selon les autorités du parc, il est décédé après avoir été piétiné par un troupeau d’éléphants.

Alors qu’ils pistaient des rhinocéros, la victime et ses deux complices ont été repérés par les rangers de la réserve africaine. Dans leur fuite, les hommes – suspectés d’être des braconniers – ont rencontré sur leur chemin un troupeau d’éléphants en période de reproduction.

Crédit Photo : Richard Heathcote / Getty Images

Les braconniers présumés ont laissé tomber une hache

Lancées à leur poursuite, les autorités ont réussi à capturer un membre du trio. Pour le moment, le troisième suspect, blessé à l’œil, est toujours recherché. Sur place, les rangers ont trouvé une hache, un sac contenant des provisions et un fusil. Une enquête a été ouverte.

Le corps « piétiné » de la victime a été découvert ce dimanche 18 avril, a annoncé à l’AFP un porte-parole du parc naturel protégé. L’individu est décédé des suites de ses blessures.

Crédit Photo : Richard Heathcote / Getty Images

Gareth Coleman, directeur du parc national Kruger, a indiqué dans un communiqué que cet incident aurait pu être évité : « C’est seulement avec la discipline, le travail d’équipe et la ténacité que l’on sera capable de juguler la vague de braconnage de rhinocéros au parc national Kruger ».

« La campagne contre le braconnage est la responsabilité de tous »

Le directeur a également tenu à rappeler que « la campagne contre le braconnage est la responsabilité de tous, et cette pratique menace les revenus, détruit des familles et demande beaucoup de ressources qui pourraient être utilisées pour le développement ou la création d’emplois ».

En Afrique du Sud, les attaques des braconniers contre les rhinocéros sont monnaie courante. Traqués pendant des années pour leurs cornes, les gros mammifères sont aujourd’hui menacés d’extinction.

Source : AFP
Plus d'articles
À lire aussi