Finistère : le patron d'une discothèque expose une voiture accidentée pour prévenir des dangers de l'alcool au volant

750partages
Bouton whatsapp

Plus tôt ce mois-ci, le patron d’une discothèque a fait le choix d’exposer une voiture accidentée sur le parking de son établissement. Le but ? Prévenir les dangers de l’alcool au volant.

Claude Cluzet dirige «Le Starlight», une discothèque située à Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère). Lundi 14 mars, ce dernier a installé une voiture accidentée sur le parking de l’établissement. À travers son geste, il espère sensibiliser ses clients sur les dangers de l’alcool au volant, rapporte Le Télégramme.

Crédit Photo : Le Parisien 

Une campagne choc qui fait mouche

À la tête de la boîte de nuit depuis onze ans, Claude Cluzet a assisté à une hausse d’accidents de la route dans le département, précise de son côté Le Parisien. C’est pour cette raison que le Breton a fait le choix d’exposer la carcasse du véhicule.

Cette campagne choc vise à décourager les clients à prendre le volant après une soirée alcoolisée, notamment pendant la période estivale. Afin de pallier ce problème, Claude Cluzet et le responsable d’un garage spécialisé dans l'entretien des véhicules ont mis en place un système de navette.

Crédit Photo : Image d'illustration / Pixabay

« Plus de la moitié de la clientèle, généralement située dans un rayon de 30 km, fait appel à notre service », explique le directeur au quotidien régional. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette solution porte ses fruits, surtout auprès des jeunes conducteurs.

« C’est gratuit, moyennant une consommation obligatoire par personne. Mais au moins, les familles sont rassurées de voir leurs proches rentrer chez eux en toute sécurité », détaille Claude Cluzet. Selon lui, ce sont les 30-40 ans qui adopteraient un comportement à risques. La raison ? Ils refusent de laisser leurs voitures sur le parking.

Pour rappel, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Source : Le Parisien
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter