Après 32 ans de séparation, ils retrouvent enfin leur enfant qui avait été enlevé puis vendu à une autre famille

9 106partages
Bouton whatsapp

Après une interminable séparation, des parents ont enfin pu retrouver leur fils qui avait été enlevé il y a plus de 30 ans, en Chine. Récit d'une histoire dramatique qui a, heureusement, connu un heureux épilogue.

La perte d’un enfant est une épreuve terrible et lorsque celle-ci découle d’un événement tragique qui rend le deuil impossible, la douleur s’avère encore plus forte.

Li Jingzhi et Mao Zhenjing peuvent en témoigner !

Ce couple de Chinois a en effet vécu un traumatisme il y a une trentaine d’années, lorsque son fils unique Mao Yin a été enlevé.

Abattus, les deux époux n’ont pourtant jamais abandonné l’espoir de retrouver un jour leur enfant. Et après trois décennies de recherches infructueuses, le miracle est enfin arrivé en 2020 à l’occasion de retrouvailles aussi bouleversantes qu’inespérées.

Crédit photo : AFP / STR / AFP

32 ans après son enlèvement, il retrouve enfin ses parents

Pour bien comprendre cette histoire digne d’un scénario hollywoodien, il faut remonter à l’année 1988.

À l’époque, alors qu’ils se trouvent en vacances dans un hôtel de Xi'an, au centre de la Chine, les deux parents perdent soudainement la trace de leur fils de 2 ans, enlevé presque sous leurs yeux.

Ce dernier se trouvait pourtant aux côtés de son père lors du rapt mais celui-ci a eu le malheur de se retourner pour acheter une bouteille d’eau, laissant le bambin sans surveillance une poignée de secondes.

Un court instant d’inattention que le malheureux papa ne se pardonnera jamais.

Dévastés, Li et Mao vont alors remuer ciel et terre pour retrouver leur enfant, en vain.

Avec le temps, les deux parents ne perdront jamais espoir, en dépit des fausses pistes.

Crédit photo : DR

Durant plus de 30 ans, Li distribuera ainsi 100 000 prospectus à travers toute la Chine tout en multipliant les apparitions télévisées, en suppliant les ravisseurs de lui rendre son fils adoré.

Autant de tentatives restées vaines et ce n’est que... 32 ans après l’enlèvement que l’enquête sur la disparition de Mao, à l'arrêt depuis des années, va prendre une tournure inattendue.

En mai 2020, les policiers vont en effet s'intéresser à l'histoire personnelle d'un homme - originaire du Sichuan dans le sud-ouest du pays - car son fils a été adopté à l'âge de 2 ans en... 1988. Rapidement, les enquêteurs constatent de troublantes similitudes entre cet enfant et Mao.

Après avoir comparé des photos en les soumettant à la technologie de la reconnaissance faciale, la police réussit finalement à déterminer qu’il s’agit bel et bien de Mao Yin, désormais appelé Gu Nigning.

Son identité sera par la suite confirmée par un test ADN, pour le plus grand bonheur de ses véritables parents qui ont enfin pu serrer leur enfant dans les bras.

Des retrouvailles filmées par les caméras de la télévision chinoise et qui ont eu lieu le jour de la fête des mères.

« C’est le meilleur des cadeaux que j’ai reçu », a déclaré Li, quelques instants après avoir retrouvé Mao.

Après investigations, les policiers ont découvert que le petit garçon avait été enlevé puis vendu 6 000 yuans (environ 867 euros) à un couple qui l’a donc rebaptisé Gu.

Aujourd’hui âgé de 36 ans, Mao a ensuite grandi au sein de cette famille d’adoption et a dû attendre 32 ans pour enfin retrouver ses parents biologiques.

Source : SCMP
Bouton whatsapp