Après avoir passé près de 15 mois à l'hôpital, ce bébé né à 25 semaines rentre enfin à la maison

1 023partages
Bouton whatsapp

Né grand prématuré, un petit garçon rentre enfin à la maison après avoir passé 460 jours à l’hôpital. Une belle victoire pour celui dont les chances de survie étaient très minces.

Mercredi 16 mars, Kendall Jurnakins, 15 mois, a découvert sa maison pour la première fois après avoir passé 460 jours à l’hôpital. Une belle victoire pour ce petit garçon qui a pointé le bout de son nez à 25 semaines, le 11 décembre 2020.

Crédit Photo : Ascension St. Vincent Hospital - Indianapolis

Un bébé prématuré très courageux

Le jour de naissance, ce grand prématuré ne pesait que 425 grammes, et ses chances de survie étaient très faibles. Sa mère a dû subir une césarienne en urgence car sa tension artérielle était élevée. Par chance, cette dernière a récupéré ses forces.

Crédit Photo : Ascension St. Vincent Hospital - Indianapolis

Au cours de son hospitalisation, le nourrisson a été placé sous assistance respiratoire. Il a contracté le syndrome de détresse respiratoire et une maladie pulmonaire chronique. Il a également subi une trachéotomie, et une sonde de gastrostomie a été placée au niveau de son estomac.

« J’avais peur que mon bébé ne s'en sorte pas parce que les médecins disaient qu'il n'allait probablement pas s'en sortir », a confié Sparkle Jurnakins, la maman de Kendall, à Good Morning America.

Crédit Photo : Ascension St. Vincent Hospital - Indianapolis

Le sort s’acharne

Au mois d’août 2021, la mère de famille a attrapé une forme grave du Covid-19. Elle a été hospitalisée dans la même clinique que son fils, située dans l’Indiana (États-Unis). Comme son enfant, Sparkle Jurnakins a été placée sous respirateur avant de sombrer dans le coma pendant deux mois.

« C’était très émouvant quand sa mère est tombée malade à l'hôpital. Nous pensions qu'elle ne survivrait pas et toutes ses infirmières étaient vraiment inquiètes », a indiqué un médecin de l’établissement.

Contre toute attente, Sparkle Jurnakin a vaincu le virus et a pu retrouver son petit garçon début décembre 2021. Sans surprise, les retrouvailles étaient émouvantes pour tout le monde : « Dès que je suis arrivée, il s'est allongé sur moi et m'a regardé (…) C’était la meilleure sensation au monde ».

Crédit Photo : Ascension St. Vincent Hospital - Indianapolis

De son côté, Kendall a démontré à quel point il était courageux et fort. Au total, le petit bonhomme a passé près de 15 mois à l’hôpital. Aujourd’hui, il est capable de ramper et de s’asseoir comme les autres bébés. Il possède aussi une forte personnalité : « Si jamais vous le rencontrez, vous vous souviendrez toujours de lui. Il est drôle, il aime l'attention ».

Le jour de son départ, il a reçu une standing ovation du personnel de la clinique. Un moment émouvant qui a marqué le commencement de sa nouvelle vie auprès de ses parents.

Crédit Photo : Ascension St. Vincent Hospital - Indianapolis



Bouton whatsapp