En plus d'être atteint de nanisme, ce chat à l'apparence d'un chaton souffre d'une maladie rare

1 648partages

Munchie est un adorable petit chat atteint de nanisme originaire d’Angleterre. En plus de son ralentissement de croissance, la petite boule de poils souffre d'hypoparathyroïdie. Retour sur l’histoire de ce  « petit guerrier ».

Munchie est un chat qui n’atteindra jamais sa taille adulte. Il est condamné à avoir la taille d’un chaton pour le reste de ses jours. Malgré cette anomalie, Munchie reste le chat le plus mignon de la planète. Il est choyé par sa maîtresse, Emily Tomlinson. Et cette dernière peut se targuer de lui avoir sauvé la vie.

 Crédit Photo: miniature_munchie

En 2016, Emily Tomlinson soupçonne que le chaton a été abandonné par ses anciens propriétaires quand il était âgé de trois ou quatre semaines. La raison d’un tel acte de cruauté ? Les yeux troubles de Munchie. Ce dernier est doté d’une adorable paire de yeux bleus. Mais le petit chat voit très bien en dépit de sa malformation.

Le lendemain du réveillon de Noël, Munchie, âgé à l'époque de 7 mois, s’effondre sous le regard inquiet de sa maîtresse. Elle décide de l’emmener directement chez le vétérinaire. C’est à ce moment là qu’Emily découvre que son chat est atteint de nanisme et d’hypoparathyroïdie : « Nous n'avons découvert qu'il souffre d'hypoparathyroïdie après s'être effondré le lendemain de Noël ».

Crédit Photo: miniature_munchie

L’hypoparathyroïdie provoque une chute du taux de calcium dans le sang. Les symptômes de la maladie varient entre spasmes et crises de tétanie. Il s’agit d’une maladie rare qui n’a presque jamais été détectée chez les félins. Aux urgences, Munchie souffre beaucoup et sa propriétaire est très inquiète : « Son taux de calcium était de 0,52 mg/L alors que le taux normal est environ 1,9 mg/L, c'était un miracle qu'il n'ait pas eu de crise ».

Afin d’aller mieux, Munchie doit rester quatre jours à la clinique vétérinaire sous thérapie intraveineuse. Emily doit débourser environ 2500 euros pour payer les frais de soins. La jeune femme âgée de 29 ans se moque royalement de payer une telle somme. Elle fait tout ce qu’elle peut pour « offrir à Munchie la meilleure vie possible ».

Crédit Photo: miniature_munchie

« Nous pensons qu'il aura une durée de vie normale, mais en raison de la rareté des informations disponibles, de leur rareté, nous ne savons pas avec certitude. », a indiqué Emily. Munchie se comporte comme n’importe quel chaton : il aime jouer et s’amuser : « Il est comme un chaton normal, il peut grimper mais il ne peut pas sauter parce qu'il doit être supplémenté en calcium et en vitamine D pour le maintenir stable. Il pèse un petit 1,7 kg ».

Crédit Photo: miniature_munchie

Emily explique que s’occuper de Munchie n’est pas une tâche facile. Parfois, elle doit le nourrir 6-8 fois par jour. Mais Emily est heureuse de la faire : « C’est épuisant mais cela en vaut la peine. Munchie est sur la voie de la guérison ». En plus des tests sanguins réguliers pour vérifier son taux de calcium, le petit chat doit prendre des médicaments pour le reste de sa vie.

 Crédit Photo: miniature_munchie

Les chats atteints de nanisme ne dépassent pas la taille d’un chaton âgé de 6 mois. Malgré sa petite taille, Munchie a la force d’un lion.

Crédit Photo: miniature_munchie

Source : LADbible
Plus d'articles