Kazakhstan : des touristes battent un phoque à coups de bâtons et de pierres pour prendre des photos avec

79Kpartages

Au Kazakhstan, des touristes ont été filmés en train de battre sauvagement un phoque.

Crédit Photo : Roksana Panashchuc

Une scène particulièrement monstrueuse s’est produite sur les plages du village de Kourik, au Kazakhstan. Alors qu’il était en train de nager près du rivage, un phoque a violemment été battu par un groupe de touristes.

Le phoque a perdu connaissance

Dans la vidéo, mise en ligne mardi dernier, on aperçoit une bande de touristes battre le pauvre animal sans défense avec des bâtons et des pierres.

D’après The Daily Mail, le mammifère a perdu connaissance durant l’attaque brutale : « Ils ont battu le phoque jusqu'à ce qu'il perde connaissance », a déclaré un témoin de la scène à un média local.

Toujours selon le média britannique, le phoque a été passé à tabac pour servir d’attraction touristique : « Ils l’ont tiré hors de l’eau pour que les enfants prennent des photos avec lui », a confié le témoin anonyme.

Crédit Photo : Roksana Panashchuc

Sans pitié, les responsables de cet acte odieux ont ensuite relâché le corps inerte du phoque dans l’eau. Pour le moment, nous ignorons si ce dernier a survécu. Sans surprise, les personnes présentes sur la plage n’ont rien fait pour stopper l’attaque.

Saken Dildakhmet, porte-parole du ministère de l'Écologie de la Géologie et des Ressources naturelles a fait part de sa colère : « La façon dont les gens ont agi dans la vidéo est scandaleuse et sauvage ».

Avant de rajouter : « Une telle attitude peut causer de grands dommages à la faune de la mer Caspienne et nuire au comportement de ces animaux qui peuvent devenir agressifs et attaquer les gens .Nous vous demandons de faire preuve de respect envers la nature ».

Selon le Daily Mail, un incident similaire a également été filmé cette semaine. Dans la vidéo, un bébé phoque a été pris à parti par un groupe d’individus.

« Le phoque dans la vidéo est jeune. Les phoques sont pour la plupart des mammifères marins très sympathiques et curieux. Nous devons les admirer », a confié le porte-parole.

La police poursuit désormais les responsables. Ces derniers risquent une peine de deux ans de prison.

Source : Dailymail
Plus d'articles