Le footballeur star Marcus Rashford et sa mère ouvrent une banque alimentaire pour aider les familles pauvres

1 081partages

Les mois passent et le footballeur anglais Marcus Rashford continue de prouver son engagement envers les enfants les plus démunis. Le joueur de Manchester United a été aperçu dans une banque alimentaire en compagnie de sa maman. Cette action solidaire est ainsi dans la droite lignée de tout ce qu’il a entrepris depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19 pour lutter contre la pauvreté infantile.

Crédit : FareShare / Twitter

Publicité

Pour rappel, en juin dernier, l’athlète de 22 ans avait obtenu 135 millions d’euros d’aide pour les enfants défavorisés de la part du gouvernement. Plus précisément, suite à une campagne active et particulièrement remarquée sur les réseaux sociaux et dans la presse locale en faveur du maintien de la distribution des tickets repas destinés aux enfants défavorisé, Marcus Rashford était finalement parvenu à être entendu par les autorités.

À l’époque, le gouvernement avait créé ce système permettant aux enfants de milieux modestes de bénéficier de repas gratuits, mais les vacances approchant, cette mesure est arrivée à son terme.

En effet, le 21 octobre dernier, lors d'un vote au parlement, les élus britanniques ont décidé de faire volte-face en argumentant que ce n'était pas le rôle des écoles de nourrir les enfants pendant les vacances, alors que les aides demandées publiquement par Rashford devaient être effectives jusqu'à Pâques 2021. Un choix qui fait largement polémique outre-Manche.

C’était sans compter sur les convictions du prodige du football anglais qui a réussi à retourner la vapeur de sa propore initiative, avec sa mère

Hier, jeudi 22 octobre, lui et sa maman Melanie étaient donc de retour sur le terrain en allant donner de leur temps pour aider une association. Le duo, originaire de Manchester, a inauguré un nouvel entrepôt (situé au New Smithfield Market, en périphérie de Manchester) de l’organisme FareShare où de la nourriture sera quotidiennement récoltée avant d’être redistribuée.

Si l’ailier du prestigieux club anglais est désormais un habitué de ses sorties solidaires, elles n’en demeurent pas moins touchantes. Régulièrement, il partage à ses millions d’abonnés (3,6 millions sur Twitter et 8,9 millions sur Instagram) des campagnes d’associations indépendantes qui offrent de la nourriture aux enfants. En mettant sa notoriété au service d’une cause aussi noble que la protection de l’enfance, il participe à montrer le chemin pour améliorer les conditions de vie de chacun. On est loin de l’image du footballeur imbu de sa personne et superficiel.

Crédit : FareShare / Twitter

Un engagement personnel et concret

Il faut dire que si Marcus Rashford a connu un succès fulgurant et fait aujourd’hui partie des meilleurs espoirs mondiaux dans son sport, il n’a pas toujours pu profiter de cette situation de privilégié, bien au contraire.

Pendant son enfance, il a été confronté à la pauvreté et à la difficulté de faire face par manque de moyens. « Je me souviens d’entendre ma mère pleurer après une journée de 14 heures de travail, ne sachant pas si elle allait réussir à joindre les deux bouts » a-t-il déclaré lors de l’inauguration. Autrement, le numéro de 10 de Manchester United n’a pas oublié d’où il vient. Son engagement lui a valu d’être nommé membre de l'Ordre de l'Empire britannique (MBE) par la reine Elizabeth II.

Crédit : Marcus Rashford MBE / Twitter

Crédit : FareShare / Twitter

Crédit : Marcus Rashford MBE / Twitter

Et lui d’ajouter : « Les vrais super-héros de ce pays se trouvent au cœur de la plupart des villes et des villages, ils travaillent sans relâche pour venir en aide aux plus vulnérables à travers le Royaume-Uni. À l’approche d’un des plus hivers les plus rudes que nous ayons connus, où la demande est plus forte que jamais, c’est important pour moi de rester en contact avec les acteurs de terrain et d’apporter mon soutien où il est nécessaire. Lorsque nous trébucherons, il y aura toujours une association pour nous prendre dans ses bras et nous relever. Pour beaucoup d’entre nous ici, c’est FareShare ou d’autres banques alimentaires locales. Ces dernières, qui sont dotées de bénévoles désintéressés, consacrent leur vie à protéger les plus vulnérables, ceux qui, dans bien des cas, sont tombés dans des situations précaires imprévues en raison de la maladie, de pertes personnelles ou du chômage. Il faut également noter que beaucoup de ces bénévoles ont eux-mêmes souffert du chômage à la suite de la pandémie, mais malgré cela, ils s’efforcent toujours d’aider les moins fortunés. Pour moi, c’est le meilleur exemple de ce que nous pouvons réaliser et de la différence que nous pouvons faire lorsque nous travaillons ensemble. »

Crédit : MDI / Shutterstock

En tout cas, on espère que les futures générations prendront en exemple l’engagement du footballeur anglais. Bravo à lui !

Source : LAD Bible
Plus d'articles