Australie : 10 000 dromadaires sauvages seront abattus par des snipers

13 488partages

10000 dromadaires sauvages vont être abattus en Australie. Cette décision intervient pour limiter les pertes en eaux dans les zones arides où vivent les dromadaires. D’après les autorités australiennes, ces derniers constituent une menace pour les populations environnantes en affluant vers les villages à la recherche d’eau.

Un mal pour le bien, c’est sans doute ce que cherchent à faire les autorités australiennes. Face à la montée de la sécheresse, ils projettent d’abattre 10 000 dromadaires sauvages qui, du fait de la rareté de l’eau dans les forêts, se dirigent vers les villages environnants pour s’abreuver.

Les autorités australiennes vont abattre 10 000 dromadaires par des snipers pour faire face à la sécheresse. Crédit photo: Shutterstock / Cezary Wojtkowski

L'une des représentantes de la région, Marita Baker, membre du conseil d’administration s’en est expliqué auprès de The Australian : « Nous nous sommes retrouvés coincés dans des conditions épouvantables, avec la puanteur, la chaleur, alors que les dromadaires détruisent les barrières et s'approchent des maisons pour tenter de boire l'eau des dispositifs d'air conditionné ».

Constituant une menace sérieuse pour les population aborigènes, ces dromadaires sauvages seront abattus par des snipers australiens du haut de leurs hélicoptères.

L’opération d’abattage des dromadaires qui devra durer cinq jours se fera dans les territoires de l’Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara (APY), une vaste zone d'administration locale aborigène située à l'extrémité nord-ouest de l'Australie-Méridionale. Richard King, le directeur de la région d’APY, a déclaré que les dromadaires pouvaient sentir l'eau à 5 kilomètres de distance et soutient leur « nettoyage » car selon lui il faut attendre qu’ils soient tous ensemble et les éliminer : « C'est le moment idéal pour avoir une réforme et nettoyer certains des animaux qui détruisent une partie de notre végétation indigène » soutient-il d’après le site d’information ABC.

Toujours d’après le site ABC, une porte-parole du ministère de l’Environnement de l’État a réagi sur cette question en affirmant : « Dans certains cas, des carcasses d’animaux morts ont contaminé d’importantes sources d’eau et des sites culturels ».

Présents en Australie depuis 1840, les dromadaires ont été importés d’Inde par les colons britanniques. Leur nombre est estimé à plus d’un million dans les régions australiennes. Ils sont considérés comme une menace pour la faune et les paysages. Pendant la saison sèche de 2009, environ 6000 dromadaires à la recherche d'eau avaient assiégé la petite localité de Kaltukatjara dans le territoire nord d’Australie.

Source : ABC news
Plus d'articles
Dernières news